La passe-miroir, tome 1: Les fiancés de l’hiver

Auteur : Christelle Dabospassemiroir

Editeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Fantastique, Jeunesse

Parution : 2013

Pages : 528

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

En lisant ce premier tome j’ai eu un coup de cœur !
J’ai dévoré ce roman jeunesse qui se lit vraiment très bien et dont l’écriture est très fluide.

Le premier mot qui me vient lorsque je repense à ce livre c’est la créativité. L’auteure a su mettre en place un monde fantastique assez compliqué mais très captivant et passionnant à découvrir. Ce monde est complètement original, nouveau mais aussi très complexe et avec un passé. J’ai été complètement happée par ce nouveau monde (ou plutôt ces nouveaux mondes) et j’ai adoré m’imaginer sur ces grandes arches contenant des royaumes et des cités, suspendus dans le ciel. La couverture de ce roman représente d’ailleurs une de ces arches et je la trouve vraiment magnifique pour cela!

Non seulement ce roman vaut le coup rien que pour son univers inventif mais il a un autre gros point fort et c’est l’héroïne: Ophélie. Pour une fois nous avons affaire à une héroïne très simple et naturelle : elle est timide, réservée, tellement que la plupart des gens de son entourage ont tendance à oublier sa présence. Elle n’est pas spécialement belle et tout le temps malade. Elle a de grosses lunettes qui lui cachent les yeux, une énorme écharpe vivante (oui oui !) qui la camoufle pour ne laisser apparaitre que son imposante chevelure, mais c’est une héroïne formidable, à laquelle on ne peut que s’attacher. Son personnage est vraiment touchant, et derrière sa face timide se cache une jeune fille dotée d’une très grande intelligence.

J’ai aussi adoré son fiancé Thorn. Il est la froideur incarnée et il ne parle presque pas, mais au fur et à mesure de l’histoire on arrive à mieux le cerner. C’est un personnage très intéressant et même si on n’en apprend pas beaucoup sur lui dans le premier tome, il n’en ai pas moins captivant et touchant à sa manière. Et même si Ophélie le déteste, les quelques scènes où ils se retrouvent tous les deux sont mes préférées de tout le livre. J’adore les comportements qu’ont les deux protagonistes entre eux. J’ai hâte de voir comment cela va évoluer dans le prochain tome.

Je ne vais pas m’égarer sur l’histoire qui se révèle assez compliquée, mais je ne peux que dire que ce roman est génial, et que même si il semble au premier abord être destiné pour la jeunesse, je le trouve assez compliqué et peut être plus adapté à un public jeune adulte de par la richesse de son univers. Un coup de cœur !

coup de coeur

Publicités

4 réflexions sur “La passe-miroir, tome 1: Les fiancés de l’hiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s