L’enfant des ombres

Auteur : Moka 71LxRCJy0rL

Editeur : L’école des loisirs

Collection : Médium

Genre : Fantastique, Horreur, Jeunesse

Parution : 1994

Pages : 204

Morgane est la seule à voir les ombres.
Dès qu’elle est seule dans les couloirs du lycée, elles apparaissent sur les murs. Ces temps-ci, elles se font de plus en plus menaçantes. Un jour, le pire se produit. Pourtant ce n’est que le commencement. Les phénomènes étranges s’accumulent. Le concierge de l’établissement passe ses journées à remplacer les ampoules électriques dans les couloirs et les escaliers, mais il y fait toujours noir. Les accidents se multiplient.
Un professeur meurt brutalement. C’est aussi le moment que Camilia et ses amis ont choisi pour créer un club secret dont le but est de se réunir la nuit, dans le grenier au-dessus des dortoirs…

Moka fait partie de ces auteurs que j’affectionne beaucoup. J’ai découverts ses romans lorsque j’étais adolescente avec « Le petit cœur brisé » et « la chambre du pendu » qui m’avaient complètement charmé par leurs histoires sombres et horrifiques ainsi que toujours originales.  C’est une auteure très créative et qui arrive à écrire des romans jeunesse avec de l’horreur toujours bien dosée. Je me suis donc lancée dans l’enfant des ombres qui me faisait vraiment de l’œil avec son résumé intriguant.

On retrouve dans cette histoire une fois de plus ce qui a l’air de tant plaire à l’auteur : un internat avec des enfants qui partent à l’aventure dans les couloirs la nuit (Ce qui rappelle son autre roman « jeu mortel »). Dans l’enfant des ombres, le décors planté est assez effrayant: des ampoules dans les longs couloirs sombres qui grillent sans arrêt, des ombres qui se déplacent, une tempête qui semble rendre les enfants agressifs et les professeurs suicidaires. Le déroulement de l’histoire est au final très glauque et peut effrayer un jeune public. Sans compter le final qui est très sanglant et morbide.

Il y a quelques éléments néanmoins qui font que cette lecture n’est pas un coup de cœur : le roman est trop court ! Ce qui fait que les évènements sont tous la plupart du temps survolés et c’est bien dommage car l’auteure aurait pu approfondir beaucoup plus l’histoire ! L’autre défaut, c’est qu’à cause de la courte durée du roman, on n’a pas vraiment le temps de s’attacher aux personnages. On suit beaucoup de personnages mais on ne les connait pas tant que ça au final. C’est dommage car certains étaient prometteurs!

Après c’est un roman très jeunesse, donc c’est ce qui justifie surement le choix de l’auteure sur la longueur de son roman. Mais il reste néanmoins un très bon roman dans la lignée des autres Moka qui ravira les enfants à partir de 9/10 ans !

7/10

Publicités

3 réflexions sur “L’enfant des ombres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s