Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor’cière

Auteur : James Clemens818yARpmyaL

Editeur : Milady (Bragelonne)

Genre : Heroic fantasy

Parution : 2006 (1998 pour l’édition originale)

Pages : 536

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l’espoir, de préserver le bien. Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse en saisir les implications, le Seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s’emparer de la magie embryonnaire qu’elle détient. Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible… mais aussi vers la compagnie d’alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

L’heroic fantasy est un genre que je n’ai pas du tout l’habitude de lire. J’ai donc eu assez de peine par moment pour avancer dans l’histoire même si la lecture s’est révélée être  agréable.

J’ai découverts par hasard cette série en partie grâce à la couverture et au titre qui m’avaient beaucoup attiré. On voit une jeune fille rousse avec un pouvoir magique dans une forêt, et cela m’a largement suffit pour me le faire acheter (oui je sais il ne m’en faut pas beaucoup…). Néanmoins je ne m’attendais pas du tout à ce genre de roman. Enfaite on se retrouve avec une histoire d’heroic fantasy tout ce qu’il y a de plus « commun » : une troupe dont les membres sont tous d’une « race » différente (elfe, ogre, sorcière, nymphe, montagnard, guerrier, métamorphe) qui partent à l’aventure pour accomplir une quête, et dont le chemin sera semé d’embûche par des méchants maléfiques. Tout ce qu’il y a de plus classique.

Néanmoins j’ai beaucoup aimé découvrir tous les membres de cette petite troupe que l’on apprend à connaitre par le biais de chapitre alternant les personnages. Pendant plus de la moitié du roman les personnages ne se sont pas encore rencontrés et on voit comment leur histoire rejoint l’histoire des autres protagonistes et j’ai trouvé ça assez bien fait. Pour ma part je me suis beaucoup attachée aux personnages qui ont tous une personnalité bien à eux. Mais j’ai trouvé que ce qu’il manquait à cette troupe était l’humour. Les personnages ont des relations entre eux que je trouve un peu trop froides pour le moment. On dirait qu’ils n’ont pas d’avis les uns sur les autres à part « lui c’est un gentil  » ou « lui c’est un méchant ». J’ai trouvé que les relations manquaient d’approfondissement, le roman étant surtout concentré sur l’action qui est très présente.

Néanmoins, ce roman est un bon tome d’introduction et je pense que l’histoire va se complexifier et devenir plus intéressante par la suite. Je pense me procurer la suite de cette saga même si elle ne sera pas dans mes priorités, l’heroic fantasy étant un genre qui me pose des difficultés lors de la lecture. Cela reste néanmoins une bonne série dont j’ai envie de connaitre la fin !

7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s