La nuit des éventails

Auteur : Cathy Borie 1

Editeur : Rémanence

Genre : Romance, histoires de vie

Parution : 2015

Pages : 216

Au début du XXe siècle, le tout jeune Émilien, fils bâtard d’une paysanne, fuit la ferme de son beau-père et s’engage dans un périple qui le verra tour à tour chaudronnier, garçon de cirque, puis saltimbanque… Presque cent ans plus tard, Clarisse, la cinquantaine tourmentée, romancière et auteure de pièces de théâtre, recherche un comédien pour la création de sa première pièce ; Adrien, un acteur trentenaire, énigmatique et à la sensibilité à fleur de peau, s’imposera dans le rôle principal. Ils n’ont a priori rien de commun. Mais les dés du hasard vont rouler. À moins que ce ne soit le destin, facétieux marionnettiste, qui s’amuse à tirer les ficelles…

Un roman fort, riche et foisonnant, questionnant, des ombres de la vie aux lumières de la scène, l’artifice de la création et le pouvoir de la fiction.

La nuit des éventails est un joli roman retraçant les histoires de vie de trois personnages : Clarisse une femme ayant la cinquantaine écrivant des histoires et des pièces de théâtre inspirée par sa propre vie, Adrien une jeune homme énigmatique jouant dans la pièce de Clarisse et Émilien, vivant au XXe.

Ces trois histoires vont finir par s’entrecroiser, racontant chacune des morceaux de vie des trois protagonistes. Même si celle du jeune Émilien ne semble pas avoir de liens avec les deux autres, au fil de l’histoire nous commençons à comprendre pourquoi l’auteur nous fait nous intéresser à lui.

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai lu très rapidement. Les histoires sont prenantes, sensibles, émouvantes et l’on a envie de savoir ce qu’il va se passer. Les trois personnages sont chacun intéressants à leur façon. J’ai beaucoup aimé suivre les chemins que prend Émilien  ainsi que les passions et comportements malsains d’Adrien. Clarisse est elle aussi très touchante et sera le point central de l’histoire.

Le défaut que je peux trouver à ce roman est qu’il est trop court !  J’aurais aimé suivre un peu plus la vie d’Émilien que j’ai trouvé un peu trop survolée alors que son vécu était vraiment intéressant. Effectivement, ce personnage du XXe va travailler dans un cirque et ensuite dans une troupe de théâtre ambulante ! J’ai adoré cet aspect là et j’aurais aimé avoir plus de détails. De plus j’ai trouvé le final peu surprenant et j’attendais une révélation plus étonnante. Néanmoins le dénouement reste quand même émouvant et sympathique à découvrir.

La nuit des éventails est donc un roman qui aurait pu être plus abouti, mais qui reste néanmoins un roman émouvant et envoutant dès les premières pages.

7/10

Publicités

2 réflexions sur “La nuit des éventails

  1. Merci beaucoup Eléonore, pour cette critique globalement positive ! Je suis désolée que vous soyez restée sur votre faim, surtout en ce qui concerne le personnage d’Emilien qui est fortement inspiré de la vie de mon grand-père : il faudra que je fouille un peu plus de ce côté un jour !

    Aimé par 1 personne

    1. De rien ! 🙂 Ça me fait vraiment plaisir que vous ayez lu ma chronique ! Et je suis ravie d’apprendre qu’Émilien est inspiré de la vie de votre grand-père ! J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce personnage dont la vie est passionnante !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s