Young Elites

the-young-elites,-tome-1-612713-250-400Auteur : Marie Lu

Éditeur : Castelmore

Genre : Fantasy, Fantastique

Parution : 2015

Pages : 309

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. Elle en a gardé des marques. Ses cheveux sont passés du noir à l’argenté et une cicatrice barre le côté gauche de son visage. Son père voit en elle une disgrâce pour son nom et sa famille : une malfetto, impossible à marier.
Et la rumeur dit que les survivants comme Adelina n’auraient pas récolté que des cicatrices….. Ils auraient acquis des super-pouvoirs et se seraient regroupés, menaçant l’autorité en place. Bien que leurs véritables identités demeurent secrètes, tout le monde connaît leur nom : les Young Elites.

J’ai eu la chance de gagner ce livre lors d’un concours Babelio cet été. Lors de la réception, j’avoue avoir appréhendé cette lecture car ce roman était classé partout comme étant une dystopie. Étant lassé du genre, je l’ai rangé dans ma bibliothèque sans plus y toucher jusqu’à cette semaine. Et quelle erreur ! Ce livre a été une énorme surprise pour moi et je l’ai adoré !

Tout d’abord, je précise que pour moi ce n’est pas du tout une dystopie. C’est de la fantasy young adult. L’histoire se rapproche plus de la trilogie La jeune fille de braises et de ronces que de Hunger Games par exemple. L’histoire prend place au 14ème siècle dans un pays aux consonances italiennes qui fait d’ailleurs largement penser à l’Italie dans la description des lieux et des tenues que portent les personnages. Et j’ai adoré ce côté là qui change beaucoup de la plupart des romans YA qui se passent aux USA dans le futur. Une grave épidémie a ravagé le pays, marquant quelques personnes de blessures à vie ou de changements physiques. Ces malades sont appelés des Malfettos et certains d’entre eux ont non seulement hérité de marques mais en plus se sont retrouvés avec des pouvoirs magiques. Ces malfettos sont rejetés par la plupart des personnes et plus en particuliers par le gouvernement mis en place qui voit en eux un bouc émissaire et la cause de toute la désolation et les problèmes dans la société.

On suit donc Adelina qui est une malfetto avec un pouvoir. Un concours de circonstances fait qu’elle va devoir fuir de chez elle, et qu’elle va être prise sous l’aile du groupe appelé les Young Elites, qui rassemblent tous les malfettos ayant hérité d’un pouvoir dans le but de faire tomber le gouvernement en place.

L’intérêt d’Adelina, c’est qu’elle ne se contente pas d’être une héroïne : c’est une anti-héroïne ! Et oui, le personnage d’Adelina n’est pas gentil ! Elle n’est pas non plus la méchante de l’histoire, mais elle éprouve une rancœur et une jalousie très forte dû à sa dure enfance qui font que ses réactions ne sont pas celles qu’aurait un gentil personnage. Et j’ai adoré ça ! Elle peut sembler fragile et douce par moment comme elle peut se révéler vraiment méchante. Elle est rongée par les ténèbres et par l’ambition et parfois ses pensées peuvent effrayer tellement elles sont sombres. Mais le mieux fait dans tout ça, c’est que nous comprenons parfaitement ce que ressent Adelina et pourquoi il y a cette part de méchanceté en elle. C’est un personnage très bien travaillé et pour ça j’ai adoré ce roman.

L’intrigue de l’histoire n’est pas complexe en soit, mais c’est surtout la psychologie des personnages qui est travaillée et qui nous fait douter sur la gentillesse et la méchanceté de certains. Personne n’est tout blanc et personne n’est tout noir dans ce livre. Il faut que je vous avoue avoir adoré la fin même si je ne m’y attendais pas du tout ! Marie Lu aime nous faire souffrir ! J’attends dorénavant la suite avec impatience parce que là ce n’est pas possible !!

En bref, une très bonne surprise pour cette saga prometteuse ! Si vous aimez la fantasy YA et les retournements de situation, ce roman est pour vous !

8/10

 

 

Publicités

16 réflexions sur “Young Elites

  1. J’ai vu ce livre passer plusieurs fois sur des blogs, ou même en librairie etc et je ne me suis jamais arrêter dessus car il ne m’inspirait pas plus que ça… je dois avouer que suite à ta chronique je revois complétement mon jugement ! Il me fait bien envie maintenant :p

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s