Les années du silence, tome 1 : Dans la tourmente

Dans_la_tourmente_Les_annees_du_silence_1__c1_largeAuteur : Louise Tremblay d’Essiambre

Editeur : Charleston

Genre : Drame

Parution : 2016

Pages : 444

1942. À l’aube de ses dix-huit ans, Cécile Veilleux doit quitter la ferme de ses parents, dans la Beauce, et son fiancé Jérôme, pour dissimuler une grossesse qui jetterait l’opprobre sur sa famille.
Au même moment, à Québec, la jeune Rolande Comeau est envoyée à l’hôpital de la Miséricorde pour dissimuler une grossesse tout aussi honteuse.
Recluses à l’orphelinat, les deux jeunes filles vont subir les affres du silence. Le silence à garder sur leurs blessures et leur déshonneur, qu’il faut à tout prix cacher. Le silence qui marque brutalement la fin de leur jeunesse. Dans la tourmente, l’amitié entre les deux jeunes filles pourra-t-elle les aider à surmonter ces épreuves ? Et l’amour entre Cécile et Jérôme survivra-t-il, malgré l’absence et la guerre qui se profile ?

J’ai eu l’occasion de lire ce livre suite à l’opération Masse critique de Babelio et aux éditions Charleston que je remercie !

Dans ce roman nous suivons Cécile, une jeune fille de 17 ans qui au début du livre se rend compte qu’elle est enceinte de Jérôme, son petit ami. Nous sommes dans les années 1940 dans la campagne profonde du Québec. Ses parents décident de l’envoyer à l’hôpital à Québec pour que personne au village ne se rende compte de la grossesse de Cécile. Effectivement,  avoir un enfant hors mariage serait très mal vu à cette période là. C’est avec déchirement et tristesse que Cécile se rend chez sa tante à Québec pour accoucher. Cet enfant, Cécile et Jérôme voulait le garder. Mais étant obligés d’obéir aux parents de celle-ci, les deux amoureux n’ont pas droit au choix et sont obligés d’abandonner leur enfant à l’orphelinat.

Ce roman est vraiment centré sur les émotions des personnages, sur leur amour, sur cette souffrance imposée par le silence et la honte. Cécile est torturée : comment abandonner son enfant qu’elle a porté et aimé malgré elle. On s’attache très facilement à Cécile qui est une jeune fille douce et aimante. J’ai eu beaucoup de peine pour elle face aux injustices qui lui arrivent. Nous suivons en parallèle Rolande, une adolescente de 13 ans que la vie n’épargne pas. Son histoire m’a vraiment fait mal et m’a révolté contre ce qu’elle subit. Son chemin va croiser celui de Cécile et les deux filles vont se lier d’amitié.

Dans ce roman il ne se passe pas énormément de chose, l’histoire étant essentiellement centrée sur les personnages et les relations entre eux mais j’ai trouvé cette histoire de vie très réaliste ce qui la rendait encore plus poignante. Cécile aurait très bien pu exister. On la suit de ses 17 ans jusqu’à ses 60 ans environ et son parcours est émouvant. J’ai trouvé la fin vraiment très belle !

Néanmoins je trouve que l’histoire est un peu trop axée sur la maternité et j’aurais aimé voir d’autres termes abordés. J’aurais aimé aussi que la période où Cécile se trouve à l’orphelinat dure un peu plus longtemps car j’ai adoré ce passage là, hélas il est assez survolé. Mais ça ne m’a pas empêché d’aimer ma lecture et d’éprouver des sentiments avec les personnages sans jamais vraiment m’ennuyer !

En bref une bonne lecture émouvante avec une belle histoire qui malgré la noirceur vécue par les personnages donne de l’espoir !

7/10

Publicités

13 réflexions sur “Les années du silence, tome 1 : Dans la tourmente

  1. Coucou ! ^^

    Je ne connais pas du tout mais on sent à travers tes mots l’émotion que pourra nous tirer ce livre et même si il n’y a pas une masse d’action ce type de roman fait du bien de temps en temps ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s