La fin du monde a du retard

81dbyIg1IvLAuteur : J.M Erre

Editeur : Pocket

Genre : Humour, policier

Parution : 2014

Pages : 331

Plus on est de fous, moins on rit, a décrété Julius, 1 mètre 51, en ce jour du centenaire de la clinique psychiatrique Saint-Charles, dont il est l’un des plus légitimes patients. Pas l’heure de rire, non, car l’humanité est menacée par le terrible complot d’une société secrète, et Julius, qui a tout compris, a décidé de sauver le monde. Mais pourquoi Alice, 25 ans, internée après 2 h 23 de mariage et coupable – présumée – de 262 meurtres, l’accompagne-t-elle dans sa croisade ? Un amour fou, peut-être…

Commencer un roman de J.M Erre, c’est comme prendre un remède contre la déprime. On sait d’avance que l’on va se trouver face à une histoire complètement dingue et incroyablement drôle. C’est simple, les romans de cet auteur sont les seuls qui me font rire aux éclats, qu’importe l’endroit où je me trouve !

La fin du monde a du retard est le dernier roman de l’auteur qui trainait dans ma PAL (aux côté du mystère Sherlock et de Série Z). Dès les premières pages, j’ai été heureuse de retrouver les jeux de mots et les situations invraisemblables que l’auteur a l’habitude d’inventer. Chaque phrase de ce roman est un régal tellement c’est drôle et terriblement bien écris ! Les situations sont complètement loufoques mais super bien trouvées !

Dans ce roman nous suivons Julius, patient dans une clinique psychiatrique, qui est le seul à connaitre la vérité : nous serions tous assujettis par des complotistes qui nous feraient croire que justement les complots sont des complots alors qu’en vérité tout est vrai (si vous arrivez à me suivre…)! Il serait donc le seul a pouvoir arrêter cet immense complot, étant le seul à en connaitre l’existence. Il va s’enfuir de l’hôpital accompagnée d’Alice, une jeune femme amnésique qui est la seule rescapée d’un massacre qui a eu lieu pendant son propre mariage et qui a la particularité de ne ressentir aucune émotion.

On va donc suivre  nos deux protagonistes dans cette grande aventure qui se déroule dans Paris, en passant par des courses poursuites sur les toits parisiens à des réunions dans les égouts tenus par des rescapés de la fin du monde de 2012 (ce passage là est juste terrible!).

On suit cette grande aventure jubilatoire qui accumule les référence filmiques et on se demande vraiment comment tout cela peut se terminer. Mélangeant le loufoque au thriller, l’auteur arrive à nous surprendre avec un twist dans les dernières pages !

Ce roman est donc une excellente lecture qui encore une fois m’aura fait rire aux éclats et me conforte dans l’idée que J.M Erre est un grand auteur !

Citation :

« – Qu’est-ce que c’est que ça? demanda Julius, furibard, en brandissant un exemplaire du Codex de Tirésias.
– Je savais bien qu’on finirait par me poser la question un jour, fit l’homme en soupirant, mais je ne croyais pas que ce moment arriverait si tôt. Ça s’appelle un livre. L-I-V-R-E. C’est fait avec du papier.
– Vous vous moquez de moi? »

coup de coeur

Publicités

2 réflexions sur “La fin du monde a du retard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s