Le jeu de l’ange

zafon-jeu-de-langeAuteur : Carlos Ruiz Zafon

Editeur : Robert Laffont

Genre : Thriller, Drame

Parution : 2009

Pages : 537

Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l’offre inespérée d’un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n’en a jamais existé, « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d’être tués », en échange d’une fortune et, peut-être, de beaucoup plus.

Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu’il aime le plus au monde. En moyennant son talent d’écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?


Carlos Ruiz Zafon est un de mes auteurs préférés ! J’ai lu tous ses romans jeunesse mêlant horreur et fantastique mais c’est surtout l’Ombre du vent qui a fait basculer mon petit cœur  et devenir fan de cet auteur espagnol. Le Jeu de l’Ange est un tome 2 mais ce n’est pas obligé de lire l’Ombre du vent pour comprendre celui ci. Effectivement, l’action se déroule dans le même lieu mais pas à la même époque. L’action se passe avant l’Ombre du vent et si l’on croise quelques personnages vus dans le tome précédent, cela ne gêne en rien la compréhension de ce roman.

Je suis une grande admiratrice de la plume de cet auteur qui arrive à faire transparaitre dans ses romans son grand amour pour la littérature. Lorsque l’on lit l’Ombre du vent ou Le jeu de l’ange, cela sonne comme un véritable hommage à tous les amoureux des livres et à l’importance que peuvent avoir certains livres sur notre vie.

Une fois n’est pas coutume, dans le Jeu de l’Ange nous suivons un personnage mélancolique à qui il arrive souvent des malheurs. David est un écrivain connaissant l’échec et l’exploitation des maisons d’édition. Il va finir par se laisser tenter par un contrat très alléchant proposé par une maison d’édition totalement inconnue et un peu louche.

J’ai bien aimé le personnage de David même si ce n’est pas celui que j’ai préféré. Assez froid et hautain, j’ai préféré son entourage tel que le vieux libraire Sempere (dont on suit l’histoire de son fils dans l’Ombre du vent) et surtout Isabella ! Une jeune admiratrice de David au caractère bien trempé et à l’humour ravageur ! Ce personnage est une véritable bouffée d’air frais dans cette histoire mélancolique et dramatique !

Encore une fois, j’ai trouvé l’histoire de ce roman très addictive, et malgré le gros pavé que c’était, je l’ai terminé très rapidement. Effectivement, l’auteur arrive à maintenir un tel suspens dans son histoire qu’il est très difficile de lâcher le livre. De plus il y a des passages très forts et très chargés émotionnellement qui maintiennent notre intérêt tout au long du roman.

Ce n’est néanmoins pas un coup de cœur car il manque ce petit quelque chose pour me faire chavirer contrairement à l’Ombre du vent qui avait été un sans faute pour ma part. Mais Le jeu de l’ange est tout de même une superbe lecture que j’ai adoré et que je recommande fortement ! Une très belle histoire !

8/10

Publicités

11 réflexions sur “Le jeu de l’ange

  1. C’est une très jolie chronique que tu fais là !
    J’avais lu le résumé en voyant une camarade en cours qui l’avait dans un sac, et cet auteur me tentait déjà, alors je me suis dis que ce roman serait un bon livre pour le découvrir. Merci pour cette chronique qui donne envie !

    Aimé par 1 personne

  2. On ressent l’amour que tu as pour cet auteur a travers tes mots !
    Quand j’ai vu la photo de ce livre sur ton instagram ça donnait envie de découvrir tout ça et surtout l’auteur pour ma part, suite a ta chronique c’est définitif : je dois lire ça ! ^^

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime bien cet auteur aussi. Ces romans sont des sortes de polars mystiques et ses personnages sont toujours très curieux. Je crois qu’il est pas mal influencé par le cinéma aussi. Les descriptions de la plupart de ses scènes sont très « visuelles » on a aucun mal à imaginer les scènes tu trouves pas ?

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est clair ! On se représente sans problème les lieux et l’ambiance ! C’est vraiment très agréable à lire pour le coup ! 🙂
      Mais ce qui est assez marrant c’est que j’ai lu qu’il a refusé plusieurs demandes d’adaptations cinématographiques car il considère que ses romans ne peuvent pas être adaptés vu qu’ils parlent de livres malgré l’aspect très filmique qui ressort de ses histoires !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s