La nuit des temps

pp0812-1991Auteur : Barjavel

Editeur : Presses Pocket

Genre : SF, Drame

Parution : 1968

Pages : 381

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…

Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? « La nuit des temps, » c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné.

Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d’Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.


Il était temps que je lise ce livre culte qui reposait sur mon étagère depuis au moins 10 ans ! Il faut dire que malgré tout le bien que j’en entendais, la couverture et le résumé ne me donnait vraiment pas envie de me lancer. Je ne suis pas une grande fan de la SF dans la littérature et c’est à reculons que j’ai commencé ce roman.

Finalement j’ai compris pourquoi ce livre plaisait autant : une écriture addictive, une histoire d’amour marquante et de nombreuses péripéties. L’auteur nous livre plusieurs points de vue, dont certains font vraiment penser à un documentaire. Des scientifiques vont découvrir sous la glace une structure à la technologie développée renfermant dedans deux corps congelés encore vivants. Ils vont vite se rendre compte que ces deux humains (un homme et une femme) ont enfaite plus de 900 000 ans.

Les pays du monde entier vont vouloir se départager les deux corps et Barjavel dresse un portrait assez politique de cette découverte. Nous allons faire la connaissance d’Eléa, la première a être décongelée. Grâce à elle on va savoir comment les humains vivaient il y a 900 000 ans mais aussi suivre son histoire d’amour avec Païkan. Ce qui est intéressant, c’est que le monde d’il y a 900 000 ans apparait au final comme futuriste et beaucoup plus évolué que nous, tout en étant très proche de la nature. Le peuple d’Eléa et Païkan connait aussi une guerre entre plusieurs peuples, menacé par la bombe nucléaire et la destruction de la Terre. C’est donc un passé qui nous donne l’impression d’être plutôt dans le futur et c’est assez déconcertant !

Il est difficile de raconter l’histoire sans spoiler, je vais donc m’arrêter là concernant le résumé. J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui est assez marquante même si j’ai ressenti quelques longueurs par moment. Je regrette aussi une trop grosse caricature de certains personnages, ainsi qu’une représentation de la femme un peu trop superficielle (on nous rabâche qu’Eléa est la plus belle femme du monde tandis que son intellect semble complètement mis au dernier plan). Mais autrement j’ai été immergée dans cette histoire et touchée par l’histoire d’amour entre Eléa et Païkan qui rappelle celle de Roméo et Juliette. Et c’est sans compter le final qui est pour moi le meilleur passage du livre !

J’ai passé donc un bon moment de lecture même si ça n’a pas été un coup de cœur à cause des défauts cités plus haut. Mais tout de même un livre culte de la SF à lire !

8/10

Publicités

16 réflexions sur “La nuit des temps

  1. Tu résumes très bien le côté addictif du livre et je trouve également que c’est la fin qui fait toute la force de ce roman, avec cette montée dramatique qu’on sent monter dans les dernières pages jusqu’à la révélation qui en constitue à la fois l’acmé et la chute, j’adore !

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas trop par quel bouquin de Barjavel me lancer, j’hésitais entre celui-ci et l’Enchanteur pour découvrir cet auteur culte de la SF. Je remédierais au problème ( mais pas tout de suite uh ) en allant à la bibli en tout cas !
    Et je vois que tu lis actuellement Jane Eyre. Je te souhaite une très belle lecture alors, j’espère que tu l’aimeras, c’est un de mes plus gros coup de coeur perso.

    Aimé par 1 personne

    1. Si tu lis « La nuit des temps », j’espère que tu aimeras ! Pas un coup de cœur mais une bonne lecture en tout cas pour moi.
      J’ai lu 250 pages pour le moment de Jane Eyre, et j’adore ! Je pense que ça va être un gros coup de cœur pour moi aussi. L’écriture, les personnages, tout me plait !

      Aimé par 1 personne

      1. J’espère qu’il en sera de même pour moi ! Mais bon, je vais encore faire patienter Barjavel, mes bouquins ne baissent pas avec mes emprunts et achats compulsifs haha.
        Alors si tu adores à 250 pages, la fin devrait être une merveille pour toi ! Vraiment, ce final est d’une beauté incroyable. Je suis pressée de lire ta chronique !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s