Le plus beau reste à venir

17457359_434523576894548_7919732763924826287_nAuteur : Hélène Clément

Editeur : Albin Michel

Genre : Contemporain

Parution : 2017

Pages : 552

1996, Raphaël a 16 ans. Au lycée Picasso où son père, Michel, prof d’histoire est muté, il se lie d’amitié avec Gustave, Rose et Mallory. Les épreuves les soudent : l’alcoolisme du père de Mallory, le quotidien sans amour de Rose, les moqueries quant à la supposée homosexualité de Gustave. Onze ans plus tard, quand Michel meurt brutalement, les quatre amis se retrouvent.


Je remercie Babelio et les éditions Albin Michel de m’avoir fais découvrir ce roman en avant première !

Nous allons suivre l’amitié improbable de 4 adolescents durant les années 1990 jusqu’au bac et les retrouver 11 ans plus tard suite à la mort du père de Raphaël le personnage central du roman.

J’ai beaucoup aimé cette histoire que j’ai trouvé très douce et émouvante. Raphaël vient de déménager avec ses parents à la campagne. Harcelé dans son ancien collège, Raphaël va tenter de rejoindre les populaires dans son nouveau lycée. Au début il y parvient sans problème jusqu’à ce que son père, prof d’histoire dans son lycée, aménage la grange pour créer un espace conviviale pour… les trois élèves les plus rejetés et harcelés du bahut. Au début, Raphaël va refuser tout contact avec eux pour ne pas tacher sa réputation. Mais petit à petit, il va se rendre compte que ces trois adolescents sont peut être plus intéressants que les populaires.

L’auteure aborde très finement et sérieusement le thème du harcèlement scolaire. On suit donc ces adolescents qui ont le malheur de ne pas totalement entrer dans les « normes » établies par les lycéens. Rose est trop grosse, Mallory trop marginale et Gustave aime la danse. Il est difficile de ne pas s’attacher à eux tant ils sont émouvants et sensibles ! Certains passages étaient vraiment pleins d’émotions. J’ai donc beaucoup aimé suivre l’évolution de cette très jolie amitié.

Néanmoins j’ai trouvé que le roman avait quelques longueurs, surtout en ce qui concerne la fin que je trouve pour le coup très étirée ! Le roman aurait pu se terminer bien plus tôt mais l’auteur a voulu aller plus loin dans le détail de l’avenir des protagonistes. A tel point que je n’étais pas mécontente lorsque je suis arrivée à la dernière page.

Hormis les quelques longueurs, Le plus beau reste à venir est tout de même un très joli roman qui entretient la nostalgie des années lycées tout en abordant des thèmes durs mais toujours en douceur. Une bonne lecture !

7,5/10

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s