L’odyssée des Sylphes

9782359629507Auteurs : Christophe Maire & Georffrey Guntz

Editeur : Ex Aequo

Genre : SF, Fantastique

Parution : 2017

Pages : 284

Sélène d’Altigo est une Sylphide, Grande Prêtresse d’Élysia. Lorsque les humains attaquent sa planète, elle voit tout ce qu’elle a connu anéanti en un instant. Elle ne parvient à s’échapper que pour être capturée par des esclavagistes, qui en font l’attraction de leur arène. Cependant, les humains convoitent son sang aux propriétés mystérieuses, et chargent un mercenaire de l’enlever : Meanrir, pirate âgé de deux mille ans. Issus respectivement de la Lumière et de la Nuit, Sélène et Meanrir sont deux êtres que tout oppose. Et pourtant, des liens ne vont pas tarder à se tisser entre eux…


Sans titre-1

L’odyssée des Sylphes est un roman qui mélange plusieurs genres littéraires tels que la SF (plus en particulier le space opera), le fantastique et aussi un peu l‘urban fantasy. Nous allons suivre le point de vue de deux personnages radicalement opposés : Sélène la belle sylphe, créature de lumière et de bonté, et Meanrir, un vampire pirate, créature des ténèbres et du mal. Ce dernier se voit donner la mission de capturer Sélène qui est la dernière représentante de son espèce massacrée par les humains.

C’est un roman surprenant ! Mélangeant habilement plusieurs genres, l’histoire est pleine de péripéties. L’action est omniprésente et donne du dynamisme au roman. Les auteurs ont aussi su développer une mythologie très développée et j’ai trouvé ce mélange entre la mythologie celtique et  l’urban fantasy (vampires et métamorphes partageant le monde des humains) pour le coup assez original et bien amené.

Quand aux personnages, je ne me suis pas spécialement attachée au personnage de Sélène. Un peu trop parfaite à mes yeux, j’ai néanmoins apprécié sa loyauté envers son peuple et sa rage de vivre. Mais ma préférence va à Meanrir, ce vampire mercenaire à la fois ténébreux et touchant. Créature des ténèbres, on sent que celui-ci n’est pas en accord total avec les actes des membres de son espèce. Il trouve en Sélène un moyen d’obtenir la rédemption et de racheter ses actes passés en la sauvant.

Il se passe énormément de chose dans ce roman et je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas vous gâcher la surprise. J’ai beaucoup apprécié cette lecture même si par moment j’étais un peu perdue dans les descriptions. Il faut dire que je n’ai pas vraiment l’habitude de lire du space opera avec des combats de vaisseaux spatiaux !

L’odyssée des Sylphes est donc un bon roman de SF/fantastique/urban fantasy que je conseille à tous ceux qui veulent lire du space opera bourré d’action et avec une pointe de romance !

8/10

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “L’odyssée des Sylphes

  1. Je n’ai pas l’habitude de ce genre non plus mais ca a vraiment l’air chouette *_*
    En tout cas ça me parle bien du coup je note héhé merci pour la découverte ma Élé ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s