Esprits de corps, tome 1 : Napoca

9996e5e3d0138eec638c86e5458e89aeAuteur : Tim Kesseler

Editeur : Demdel

Genre : Fantastique, Steampunk

Parution : 2017

Pages : 386

La révolution industrielle vide les campagnes. Elle grossit Mydgar de ses foules de misérables. La plus grande ville du continent vit à l’heure de la machine à vapeur, des usines et des césures sociales, mais elle est aussi le siège du vénérable Congrès des Nations. Après des décennies de guerres sanglantes, le Congrès a fait renaître l’espoir, une nouvelle entité fédérale pour apaiser les fièvres nationalistes qui avaient causé tant de torts. Dans l’anonymat de la vie citadine, Mydgar réunit Will et Ruben qui fuient leurs destinées. Des salons feutrés du Congrès aux bas-fonds de la ville, ils sont ballottés dans les tourments d’une crise qui menace la fragile paix aux frontières. Mais, au-delà de cette menace bien réelle, la sphère spectrale est envahie par les moines noirs que seul l’Ordre des Séraphins sait contenir. Le sort du continent d’Ereba dépend de deux mondes.


Sans titre-1

Je remercie l’auteur pour m’avoir permis de découvrir son univers !

Dans Esprits de corps, l’auteur nous emmène dans un monde différent mais qui pourtant nous rappelle aussi un peu le notre. Mydgar est la capitale, la grande ville du continent. Elle m’a fait penser à un Paris steampunk. Les machines à vapeur sont très présentes et j’ai imaginé tout du long de ma lecture la ville comme brumeuse et humide, représentation que j’ai de tout ce qui ressemble de près ou de loin à l’époque victorienne !

On va suivre deux personnages que tout oppose : Will, un aristocrate qui arrive à Mydgar afin de rejoindre le Congrès des nations et Ruben, un paysan qui fuit la campagne après avoir commis un crime… Les deux personnages vont se rencontrer et malgré leurs différences vont devenir amis et complices (mais je ne vais pas en dire plus pour ne pas spoiler).

L’univers est extrêmement complexe. L’auteur a beaucoup d’imagination et a réussi à créer tout un contexte politique dans son monde. C’est très détaillé et par moment je dois avouer avoir été un peu perdue durant ma lecture. Il y a beaucoup d’éléments, de personnages et d’intrigues politiques à retenir !

Mais j’ai apprécié ma lecture car l’auteur a une belle écriture, ni trop simple, ni trop compliqué. L’univers est passionnant et j’ai aimé le découvrir, que ce soit la ville de Mydgar ou encore les aspects plus fantastique et steampunk de cette histoire. Le seul aspect négatif que j’ai trouvé vient de sa longueur. Effectivement, l’action peine à arriver (il faut attendre la moitié du livre pour entrer dans le vif du sujet réellement).

Mais Esprits de Corps est une  lecture très sympathique qui ravira les fans d’intrigues politiques mais aussi de fantastique avec une touche de steampunk !

7,5/10

Publicités

2 réflexions sur “Esprits de corps, tome 1 : Napoca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s