Derrière la porte

CouvmediumGabaritAuteur : Moka

Editeur : L’école des loisirs

Genre : Fantastique, horreur

Parution : 2016 (pour la récente édition)

Pages : 170

Derrière la porte, il fait froid, la saleté règne, il y a Damien. Cette porte, c’est la porte du grenier. C’est là que vit Damien. Sa belle-mère, qu’il doit appeler Madame, en a décidé ainsi. Quand elle ne l’enferme pas à la cave, pour le punir de bêtises imaginaires et passer ses nerfs sur lui, elle lui arrache des poignées de cheveux. Quand elle ne l’oblige pas à avaler ce qu’il vient de vomir, elle le prive totalement de nourriture. Damien est tout maigre, il ne dort plus. La Grand-mère, gâteuse, ne lui est d’aucun secours. Elle ne sait plus dire qu’une phrase, chaque fois qu’elle entend du bruit :  » Si c’est toi, Lili-Catherine, tu peux repartir tout de suite !  » Damien se demande qui est cette mystérieuse Lili-Catherine. Et un beau jour, il finit par l’apprendre. Lili-Catherine, cette inconnue, est la personne idéale pour aider Damien dans la vengeance qu’il a entreprise contre Madame, à coups d’épingles dans une poupée de cire. Elle peut enflammer les arbres. Elle peut accidenter les voitures. Elle peut briser les miroirs et déchaîner les pianos. Elle peut tuer. Elle a de l’expérience. Cela fait quinze ans qu’elle est morte. Après L’Enfant des ombres et La Marque du diable, Moka continue de plus belle dans la veine épouvanto-fantastique qui fait d’elle la Stephen King française.


Sans titre-1

J’adore Moka ! Cette autrice arrive toujours à me surprendre avec ses romans d’épouvante pour la jeunesse. Derrière la porte ne fait pas exception et l’autrice nous propose une histoire bien sombre avec son lot d’évènements glauques.

Damien vit chez sa belle-mère et sa fille, son père étant toujours en voyage. On se croirait dans un conte : la belle-mère a tout d’une marâtre. Elle déteste tellement Damien que sa chambre est dans le grenier non chauffé l’hiver, et qu’elle le punit régulièrement pour des motifs inexistants en l’enfermant dans le noir dans la cave infestée de rats. Elle l’oblige à l’appeler Madame et le force à manger la nourriture qu’il vomit de dégout. Damien est un enfant maltraité, esclave de Madame.

Un jour, il va trouver sous une planche du grenier un cœur gravé marqué Lili-Catherine. Il va vite se rendre compte en faisant quelques recherches que cette dernière est décédée et que cela a un lien avec la famille de Madame. Il va faire appel au fantôme de Lili-Catherine pour se venger de sa belle-mère. Bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu et Damien va vite se rendre compte qu’il a fait appel à un fantôme bien trop puissant…

giphy
Et croyez moi le fantôme est bien loin d’être sympathique

C’est un roman très court mais non pas dénué d’action. Certains passages sont hyper glauques et malsains, et on se sent mal pour Damien très souvent. C’est un personnage rempli de haine pour sa belle-mère, et celle ci va le pousser à commettre un acte lourd de conséquences.

J’ai beaucoup aimé ce roman même si je lui reproche d’être bien trop court ! J’aurais bien voulu en savoir plus, surtout concernant le passé de Lili-Catherine qui est un peu trop survolé pour que l’on comprenne le personnage et ses actes. Mais néanmoins c’est un roman bien effrayant pour un jeune lectorat. Il vaut mieux éviter de mettre cette histoire dans les mains d’enfants un peu trop facilement impressionnables.

Mais comme toujours, je conseille ce roman, et en particuliers les romans de Moka qui sont tous très bons. Ils mettent toujours des enfants dans des situations dignes de grands films d’horreur pour mon plus grand plaisir !

7,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s