Les foulards rouges, saison 1 : Bagne

ob_af3154_les-foulards-rouges-bagne-mediumAuteur : Cécile Duquenne

Editeur : Bragelonne (e-book)

Genre : SF, Western

Parution : 2015

Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c’est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel.

En plus, elle fait plutôt bien son boulot – on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n’a pas obtenu ce job par hasard – tout comme elle n’a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu’un en particulier, à qui elle en veut profondément… et qui, pourtant, a quelque chose à lui offrir – une chose qui n’a pas de prix. Lara acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde et de se lier à de dangereux criminels comme le mystérieux Renaud ? Si elle veut reprendre son destin en main et ne pas finir ses jours ici, elle n’aura pas vraiment le choix…


Sans titre-1

Quelle sympathique découverte avec cette première intégrale des Foulards rouges ! Je suis déjà tombée plusieurs fois en librairie sur cette saga qui m’attirait avec ces couvertures très steampunk, mais sans jamais oser franchir le pas. J’ai profité de l’opération lancée par Bragelonne pendant les soldes qui proposait toute une sélection de roman à 0.99centimes en e-book pour l’acheter.

Si la couverture nous fait croire que l’on va se retrouver dans un univers steampunk, il n’en ai rien du tout en vérité. Ce roman est principalement de la SF avec du western. D’ailleurs, parlons de ce mélange inhabituel : j’ai adoré cette ambiance far-west mélangée avec des vaisseaux spatiales et des conquêtes spatiales. C’est très original car le roman démarre vraiment sur une histoire de cow-boys.

On y suit Lara qui a été envoyée sur Bagne, une planète où sont envoyés tous les criminels. C’est une planète aride constituée entièrement de désert, sans eau où seule la loi du plus fort domine. Pendant cette lecture, on a trop chaud, trop soif, on se sent sale. L’autrice arrive bien à nous transmettre cette sensation de sécheresse constante qui est une véritable menace pour les personnages.  Entre action et mystère, l’autrice nous plonge dans son univers mélangeant plusieurs genres, le tout formant un cocktail assez explosif. Il fallait oser mélanger la SF et le western en ajoutant en plus une touche de surnaturel et de magie. On y parle même de vampires!

Concernant les personnages, j’ai eu assez de mal avec l’héroïne Lara. Présentée comme bad-ass, imbattable et froide, j’ai  trouvé au final qu’elle se plaignait beaucoup trop. Elle a beau avoir survécu des années sur Bagne, je me suis souvent demandée comment elle avait pu survivre avec un caractère pareil… je l’ai trouvé beaucoup trop émotive.

Ma préférence va au personnage de Renaud. Un hors la loi assez charismatique et bien évidemment mystérieux (même si j’ai deviné très vite son « secret »). J’ai trouvé qu’il avait la tête sur les épaules, bien plus que Lara, et un sang froid nécessaire pour vivre sur cette affreuse planète. Je me suis attachée à lui.

L’autrice instaure une pointe de romance dans son roman, même si l’histoire d’amour ne va pas bien loin. Il ne se passe pratiquement rien dans cette première saison et tant mieux. Cela m’a rassuré que l’autrice ne tombe pas dans la facilité de la romance.

Le seul bémol pour moi, vient du rôle des femmes dans ce livre. A part Lara qui a le statut privilégié de Foulards Rouges (une sorte de militaire/rebelle) grâce à son père qui est le chef , toutes les autres femmes sont forcées lors de leur arrivée sur bagne à devenir des Foulards Roses. En d’autres termes : des p*tes. Et on nous fait comprendre qu’elles devraient être heureuses de ce statut car ça leur permet de vivre convenablement. Donc en gros, les femmes devraient être contentes de se faire violer, parce qu’en contrepartie on leur offre de l’eau… Mouais. C’est une vision pour le coup très machiste. Pourquoi les femmes n’auraient elles pas le droit de devenir des foulards rouges elles aussi? Et pourquoi ne servent-elles que pour le sexe? J’ai du mal à croire qu’aucun d’elles ne se soient rebellées à un moment.

Hormis ce point négatif, j’ai pris beaucoup de plaisir pendant ma lecture car les évènements s’enchainent fluidement et l’histoire avance assez vite avec son lot de situations variées.


en bref

Une bonne lecture avec cette première intégrale qui propose un univers très original et très travaillé. L’autrice déborde d’imagination. C’est une histoire addictive et très fluide à lire. Néanmoins, ce n’est pas un coup de cœur notamment à cause du rôle des femmes dans cet univers. Mais je serais très tentée par la suite, si Bragelonne la propose à nouveau pendant une opération !

7/10

 

 


Une réflexion sur “Les foulards rouges, saison 1 : Bagne

  1. Ce livre me faisait très envie, principalement à cause de sa couverture steampunk! Il est donc bon de savoir que l’histoire ne se déroule pas vraiment dans cet univers… Même si je pense que je vais quand même me laisser tenter!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s