Batman : Nightwalker

91wGnVBKUtLAuteur : Marie Lu

Editeur : Bayard

Genre : Thriller

Parution : 2018

Pages : 359

Bruce Wayne vient d’avoir dix-huit ans. Alors qu’il rentre chez lui après sa somptueuse fête d’anniversaire, il arrête un criminel en fuite, faisant ainsi de l’ombre à la police avec qui il a un accrochage en voiture pendant la course-poursuite. Il est donc condamné à un service d’intérêt général dans l’Arkham Asylum de Gotham City, l’hôpital psychiatrique pour les criminels les plus dangereux de la ville. Bruce rencontre un personnage intrigant : Madeleine, en lien avec le gang Nightwalker qui terrorise Gotham City. Les Nightwalkers ciblent les riches, et le nom de Bruce est le suivant sur leur liste…


Sans titre-1

Bon, que dire… Tout d’abord merci à Babelio et aux éditions Bayard pour l’envoi de ce roman que je n’aurais surement jamais acheté. Je ne suis pas une fan de superhéros, mais lorsque l’on m’a proposé ce livre j’ai accepté car j’aime plutôt bien les écrits de Marie Lu. J’étais donc curieuse de voir ce qu’une histoire sur la jeunesse de Batman allait donner.

Et franchement, ce ne fut pas glorieux. Au final j’ai eu la sensation de lire un mauvais roman YA qui regroupe les clichés de ce genre littéraire. Je n’ai pas trouvé d’intérêt à ce roman, l’auteur écrit une histoire basique et a remplacé des personnages lambda par ceux de l’univers de Batman. C’est tout.

Bruce Wayne n’a aucune saveur, et pour les personnages secondaires c’est encore pire. On nous met une pseudo romance entre Bruce Wayne et une criminelle parce que c’est connu que les personnages ténébreux qui ne parlent qu’en énigmes c’est sexyyyyy.

giphy

Les dialogues sont mal écrit et ennuyeux, on n’y croit pas un seul instant à cette fascination de Bruce pour Madeleine (la ténébreuse sexyyyy). Et puis je n’en peux plus de cette phrase de drague pourri vu et revu mille fois dans les romances : « Tu es différent des autres. » Pitiééééééééééééé ! Arrêtez avec ça !

Mais ce qui m’a fait comprendre que ce livre et moi, ce n’était pas le grand amour, c’est de deviner l’identité du grand méchant dès les 20 premières pages… Aux amateurs de bonnes intrigues et de cliffhangers, oubliez ce livre.


en bref

Je ne vais pas m’étaler plus mais pour moi ce fut un véritable flop ! Mal écrit, sans saveur, fade… Je n’ai pris aucun plaisir à lire ce roman ! Je ne pense pas tester un autre roman de cette série sur la jeunesse des superhéros… je passe !

nuage-eclair-n2

 

Publicités

3 réflexions sur “Batman : Nightwalker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s