Hex

1709-Hex_orgAuteur : Thomas Olde Heuvelt

Editeur : Bragelonne

Genre : Horreur

Parution : 2017

Pages : 408

Quiconque né en ce lieu est condamné à y rester jusqu’à la mort. Quiconque y vient n’en repart jamais. Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville de la Hudson Valley. Du moins en apparence : Black Spring est hantée par une sorcière, dont les yeux et la bouche sont cousus. Aveugle et réduite au silence, elle rôde dans les rues et entre chez les gens comme bon lui semble, restant parfois au chevet des enfants des nuits entières. Les habitants s’y sont tellement habitués qu’il leur arrive d’oublier sa présence. Ou la menace qu’elle représente. En effet, si la vérité échappe de ses murs, la ville tout entière disparaîtra. Pour empêcher la malédiction de se propager, les anciens de Black Spring ont utilisé des techniques de pointe pour isoler les lieux. Frustrés par ce confinement permanent, les adolescents locaux décident de braver les règles strictes qu’on leur impose. Ils vont alors plonger leur ville dans un épouvantable cauchemar…


Sans titre-1

Excellente lecture que ce roman d’horreur original et prenant ! C’est le premier roman de l’auteur (qui est néerlandais) et franchement chapeau ! Ce livre est écrit avec beaucoup de maitrise, tellement qu’on ne dirait pas du tout un premier roman. 

L’histoire de Hex est pour le coup très intrigante : l’action se situe dans une petite ville nommée Black Spring. Celle-ci a la particularité d’être hantée par Katherine, une sorcière exécutée il y a plusieurs siècles sur la place publique. Celle-ci a les yeux et la bouche cousus et déambule dans la ville. Elle peut apparaitre n’importe où et n’importe quand et personne ne peut la toucher sous peine de mourir d’un arrêt cardiaque.

La première scène du livre est absolument géniale : une famille dine tranquillement pendant que la sorcière se tient immobile à côté d’eux. Afin de ne pas diner avec vue sur la sorcière, le père lui jette un torchon sur la tête. Et pour rendre le contexte moins glauque, la famille a même donné un petit surnom à la sorcière : Mamie.  J’ai beaucoup ri dans ce premier chapitre qui présente la situation avec ironie tout en rendant le lecteur très mal à l’aise.

J’ai adoré l’ambiance de ce roman et cette histoire de sorcière. C’est glauque, effrayant et en même temps on s’attache aux personnages et même à la sorcière (oui oui!). Les habitants ne peuvent pas quitter Black Spring plus de deux semaines sans avoir des pensées suicidaires. Autant dire que Black Spring est une véritable cage pour les habitants qui sont condamnés à vivre et mourir là. C’est une ville étouffante et on comprend parfaitement l’agacement des adolescents face à l’autorité de la ville qui ne fait rien pour que cette malédiction cesse.

Si le thème principal du roman est la sorcière et sa malédiction, l’histoire de Hex est aussi avant tout une histoire d’amour familial entre un père et son fils. On s’attache beaucoup à la famille de Steve que l’on va suivre durant tout le roman. Ils apparaissent comme les personnages les plus sensés de Black Spring. Les autres personnages étant assez antipathiques et caricaturaux.

L’histoire gagne en puissance au fur et à mesure que les chapitres défilent pour nous amener à un final en apothéose. J’ai adoré la fin, à la fois belle et affreuse. Pour ma part je la trouve parfaite !


en bref

Lecture parfaite pour Halloween (même si je n’ai pas réussi à me retenir pour la lire haha), Hex ravira les fans de romans d’épouvante à la Stephen King par son atmosphère lugubre et ses personnages prenants et attachants. Vraiment une HEXcellente lecture (désolée je me sentais obligée de la faire)! Un joli coup de cœur !

coup de coeurd

Publicités

4 réflexions sur “Hex

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s