Je sais pas

couv56960129Auteur : Barbara Abel

Editeur : Pocket

Genre : Thriller

Parution : 2016

Pages : 440

Le jour de la sortie en forêt de l’école maternelle des Pinsons, la petite Emma disparaît. Son institutrice Mylène finit par la retrouver à la nuit tombante dans une cavité. Piégée à son tour, l’institutrice parvient à hisser la fillette sur ses épaules, laquelle s’échappe et court rejoindre le groupe. Mais Mylène reste introuvable et Emma ne sait pas indiquer où se trouve sa maîtresse.


Sans titre-1

Moi quand je vois le mot « thriller » puis cette couverture avec une petite fille à la bouille toute mignonne dessus, je dis oui ! J’adore quand le glauque rencontre l’enfance, cela donne toujours des histoires intéressantes ! Pour Je sais pas, le pitch est simple : une petite fille de 5 ans se perd dans la forêt pendant une sortie scolaire. L’institutrice part à sa recherche. Quelques heures plus tard, la petite fille est retrouvée, mais l’institutrice à disparu… Lorsque l’on demande à la petite fille où est sa maitresse, celle-ci est juste capable de répondre « je sais pas ». Pourtant il est évident que cette dernière sait où elle se trouve.

Autours de cette disparition (dont nous connaissons la raison dès le début), nous allons suivre plusieurs personnages qui gravitent autours de l’institutrice : les parents de la petite fille Emma, le père de l’institutrice, le flic… Au final ce thriller n’est pas vraiment axé sur l’enquête de la disparition de l’institutrice, mais surtout sur les relations entre les personnages et les secrets dissimulés par ceux-ci. On est là dans un thriller psychologique.

La petite fille Emma est une vraie peste ! Elle a beau avoir juste 5 ans, c’est une enfant machiavélique au possible et une vraie tête à claque ! J’avais envie de la secouer pendant tout le roman ! Quelle petite fille méchante et calculatrice ! Impossible d’éprouver de l’empathie pour elle, même si elle est très jeune (mais pour moi l’âge n’excuse pas tout !). 

Plus on avance dans le roman, et plus la situation dégénère. Tous les personnages de ce roman sont égocentriques et font passer leurs intérêt avant le sauvetage de l’institutrice. D’ailleurs, le personnage de l’institutrice est mon préféré. La jeune femme est assez touchante et réaliste et ce qui lui arrive m’a fait de la peine. 

Néanmoins j’ai trouvé quelques défauts à cette lecture, notamment un déroulement un peu trop facile et une fin tirée par les cheveux. Il y a beaucoup trop de coups de théâtre et au bout d’un moment on se dit : « bon stop maintenant! » A faire trop dans le sensationnel, ça en devient un peu grotesque.


en bref

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce thriller qui se lit d’une traitre. Ce n’est pas le thriller le plus original du monde, mais il reste divertissant et addictif. Ça se lit très bien et j’ai maintenant envie de découvrir les romans précédents de l’autrice, lesquels apparemment sont encore meilleurs que celui-ci. 

7,5/10

Publicités

Une réflexion sur “Je sais pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s