Le sculpteur des âmes

20190510_104810Auteur : Catherine Michoux

Editeur : Victor Le Brun

Genre : Fantasy

Parution : 2019

Pages : 367

La guerre pour la domination totale est imminente entre les sorciers de l’Andamie et les autres peuples des mondes. Pour empêcher l’utilisation d’une arme magique sans égale détenue par les sorciers, un groupe d’aventuriers se forme de façon un peu chaotique. Cinq destins improbables qui devront se lier et se délier pour pouvoir progresser dans une quête vitale. Ils entameront, surveillés par l’étrange sculpteur des âmes, un voyage initiatique où chacun découvrira ce qu’il est vraiment, et ce qu’il désire profondément. Au bout du périple réussiront-ils à retrouver le mystérieux Autre, dernier vestige du peuple des Derkomasiens ?


Sans titre-1

Merci à l’autrice de m’avoir permis de découvrir sa plume et son univers! Dans Le sculpteur des âmes, nous sommes dans un roman de fantasy assez classique qui rappelle beaucoup par moment Le seigneur des anneaux!

Nous sommes dans un récit où plusieurs personnages de races différentes vont devoir s’unir afin de trouver un artéfact et d’empêcher une guerre. Nous retrouvons des magiciens, des elfes, des créatures rappelant les fées et des barbares. Mais là où l’alliance du groupe se révèle compliquée, c’est que dès le départ ils sont au courant qu’un traitre se trouve parmi eux, un espion à la solde d’un ennemi.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette petite troupe atypique dans leur périple pour retrouver l’artéfact. Ils vont faire face à de nombreux dangers durant le roman et l’autrice n’épargne pas ses personnages qui vont beaucoup morfler. Les relations qui sont développées entre eux sont intéressantes et oscillent entre la solidarité et la méfiance. Des amitiés font se faire, se défaire de même que des histoires d’amour vont commencer à naitre.

Ma préférence va au personnage d’Eressëa, un prince elfe aussi désagréable que drôle! Son petit côté ténébreux m’a beaucoup plu. Surtout que l’on est sur un personnage ni gentil, ni méchant. Et c’est cette ambiguïté qui le rend très intéressant. On l’aime autant qu’on le déteste!

Le roman se lit très facilement et les chapitres courts permettent d’enfiler les pages sans soucis. L’écriture est fluide et sans fioriture ce qui rend ce roman accessible pour un jeune public qui veut s’essayer à la fantasy. D’ailleurs, le principal défaut de ce roman vient de son manque d’originalité, on est vraiment sur de la fantasy classique. Les amateurs de fantasy n’y trouveront pas forcément leur compte. Je conseille surtout ce roman à ceux qui veulent débuter dans ce genre et qui n’ont pas lu beaucoup de romans de fantasy.

Je tiens d’ailleurs à souligner le travail éditorial apporté à ce roman qui est d’excellente qualité! Le livre est agrémenté d’illustrations et la mise en page est très soignée. C’est un régal à tenir entre les mains !


en bref

J’ai passé un agréable moment en lisant ce roman de fantasy ! Il ne révolutionne pas le genre mais reste très agréable à découvrir avec des personnages attachants que l’on prend plaisir à suivre!

7,5/10


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s