Les Centurions – Première génération

1206788276Auteur : Pascal Hervé

Editeur : autoédition

Genre : SF, young adult

Parution : 2019

Pages : 482

Père, je vous déteste !
Ce n’est pas que vous ne m’aimez pas, vous m’ignorez, c’est pire.
Vous avez voué votre vie à la réussite de Roland, votre fils, oubliant que vous aviez aussi une fille. Et aujourd’hui, au dessus de son cercueil, vous êtes incapable de montrer votre chagrin. L’honorable sénateur Carroyan se doit de rester digne.
Vous me donnez envie de hurler.
Roland, mon frère, mon idole, tu n’es pas mort en vain. Que Père soit d’accord ou non, je vais suivre ton chemin et intégrer à mon tour les Centurions, la prestigieuse école de pilotes d’élite.
J’irai tout comme toi affronter cette gigantesque flotte de guerre qui s’approche de notre système solaire. Tu voulais savoir pour quelle raison elle nous attaque, je te promets de découvrir le secret qui se cache derrière cette armada.


Sans titre-1

Merci beaucoup à l’auteur de m’avoir permis de découvrir sa plume ! Pour les connaisseurs, Pascal Hervé est non seulement auteur de romans, mais aussi scénariste de bandes-dessinées ! D’ailleurs la couverture des Centurions a été réalisée par Stéphane de Caneva, le dessinateur de la série Metropolis!

Les Centurions est un roman de SF young adult où l’on suit Laura, fille de sénateur dont le frère est mort au combat. Nous sommes ici dans un futur où un vaisseau extraterrestre s’approche dangereusement de la Terre tout en détruisant tous les vaisseaux de l’armée qui viennent à sa rencontre. Personne ne sait qui est dans le vaisseau ennemi, à quoi ressemblent ses occupants. En dehors de ça, les terriens font face à une nouvelle maladie dévastatrice, un « nouveau » cancer que les scientifiques n’arrivent pas à soigner. 

image
Dessin de Carlos Valdeira

J’ai beaucoup aimé le contexte de cette histoire. Le futur décrit par l’auteur est très travaillé et captivant. Il n’est pas difficile de se projeter dedans. L’héroïne Laura déteste son père qui ne s’est jamais intéressé à elle. Depuis la mort de son frère, Laura veut elle aussi rejoindre les pilotes d’élite afin de détruire le vaisseau ennemi. Mais son père ne la soutient pas du tout. Dans son dos, elle va s’entrainer à l’aide du grand-père de son meilleur ami, un ancien pilote. Nous allons suivre l’entrainement de Laura, son intégration au sein de l’école et son évolution. 

C’est un roman riche en péripétie et en retournements de situations. Pleins de pistes sont amenées et le lecteur ne peut s’empêcher de suspecter tout le monde. Plusieurs révélations sont surprenantes, je ne m’attendais pas à certaines ! J’ai aussi adoré le concept des Verveil, une race de singes télépathes qui se lient avec les pilotes d’élite. C’était très bien trouvé et original. 

verveil
Dessin de Carlos Valdeira

L’écriture est fluide mais assez descriptive pour que l’on comprenne bien comment ce futur fonctionne. Les personnages sont attachants et l’on suit avec plaisir leurs mésaventures. Les chapitres courts permettent de lire ce roman rapidement et sans ressentir de lourdeur. Il y a quelques longueurs mais elles sont nécessaires pour bien mettre en place l’univers. 


en bref

J’ai passé un très bon moment avec ce premier tome des Centurions qui m’a permis de me plonger dans un roman de SF dynamique et bourré d’action. Les fans du genre apprécieront cette histoire mais aussi les fan de young adult ! Une belle surprise !

8/10

DSC_2967


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s