Missouri 1627

Auteur : Jenni Hendricks & Ted Caplan

Editeur : Bayard

Genre : Young Adult

Parution : 2020

Pages : 380

Veronica est une ado de 17 ans à qui tout réussit. Jolie fille populaire et major de sa promotion, elle vient d’être admise dans la prestigieuse université de Brown. Ses parents sont très fiers de sa réussite. Et effectivement, sa vie semble toute tracée ! Pourtant le jour où Veronica découvre qu’elle est enceinte : son monde s’écroule. Ses chances d’intégrer l’une des meilleures écoles sont menacées.
Son petit ami est un loser et elle n’est pas prête à être mère. Mais Veronica vit dans le Missouri, un état où l’accord parental est indispensable pour qu’une mineure puisse avorter. Et elle sait qu’elle ne pourra jamais compter sur le soutien de ses parents. Sa seule solution : se rendre dans une clinique au Nouveau-Mexique, à près de 1 500 kilomètres de chez elle. Désespérée, elle se tourne vers son ex-meilleure amie, Bailey, punkette affranchie, pour effectuer les 14 heures de route qui les séparent de la clinique.


J’ai dévoré ce livre en une seule après-midi et je l’ai tout simplement adoré ! Ici nous sommes sur une comédie young adult qui aborde une thématique sérieuse : l’avortement. Veronica une lycéenne de 17 ans découvre qu’elle est enceinte de son petit copain. Venant d’une famille très catholique et tenant à sa popularité au lycée, Veronica embarque avec une ancienne amie faire un road trip jusqu’au nouveau Mexique pour avorter dans une clinique qui ne demande pas l’accord d’un adulte.

C’est une comédie qui ne paie pas de mine mais qui m’a fait passé un excellent moment ! J’ai adoré ce road trip jusqu’au Nouveau Mexique en compagnie de ces deux adolescentes aux tempéraments totalement opposés. D’un côté Veronica qui essaie de garder une image de jeune fille parfaite de bonne famille et de l’autre Bailey une adolescente rebelle et indépendante.

Les situations dans lesquelles les deux adolescentes vont se retrouver sont rarement crédibles mais m’ont fait passer un très bon moment à leur côté. Le thème de l’avortement est bien abordé sans que l’histoire tombe dans le dramatique et le larmoyant. C’est étonnant mais les auteurs ont réussi à faire un roman drôle sur l’avortement et ça marche bien.


J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui m’a fait beaucoup de bien ! C’est frais, drôle et divertissant à souhait. Une lecture parfaite pour les beaux jours qui arrivent !

8/10


2 réflexions sur “Missouri 1627

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s