Rock’n’Roll Zombie Circus

Auteur : Tristan Jousselin

Editeur : Les éditions du joyeux pendu

Genre : Post-apo

Parution : 2020

Pages : 203

D’un côté Bill Campbell qui pensait être soulagé de sortir de la prison de Crimson Town, un immonde trou à rat qui empeste la merde. D’un autre côté « Les Écervelés », un jeune groupe de punk qui rêvait de gloire sur les terres d’une ville à la réputation sulfureuse en étant programmé en tête d’affiche au célèbre Monster Club. Mais ce qu’ils vont découvrir à Crimson Town est tout autre : la ville, devenue la plus dangereuse du pays, est désormais dirigée par un gouverneur sadique qui fait régner la terreur. Ils vont devoir affronter un monstre du catch, un gang de bikers diabolique, des militaires intrépides, et bien pire encore…
« Rock’n Roll Zombie Circus » – dans lequel on devine un soupçon de Stephen King – va vous plonger dans un univers apocalyptique, un cocktail de violence, de suspense et d’humour noir mené par des personnages aussi déjantés les uns que les autres
.


Difficile de mettre ce roman dans une catégorie précise car Tristan Jousselin signe ici un roman original et totalement décalé ! Rock’n’roll zombie circus porte très bien son nom car c’est dans une ambiance rock’n’roll & whisky que l’histoire se déroule !

Crimson Town est une ville loin d’être touristique. Après avoir passé 15 ans en prison, Bill sort enfin pour retrouver sa ville délabrée, en véritable no man’s land où seule la loi du plus fort règne. La ville ayant été décrétée comme la plus dangereuse du pays, elle a été mise en quarantaine avec un mur empêchant quiconque d’entrer et de sortir. Le whisky est devenu rare et convoité. Le nouveau maire est un ancien catcheur, redoutable et cruel. Autant dire un endroit où il fait bon vivre !

Ce roman est totalement déjanté ! Les personnages sont tous plus ou moins fou et l’humour côtoie totalement le gore et la violence ! Ça sent l’alcool et la sueur sous fond de punk rock et d’ambiance à la Mad Max. Sans compter les nombreux retournements de situation et qui nous font bien comprendre qu’aucun personnage de cette histoire n’est digne de confiance !

J’ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture que j’ai lu en une seule fois. Ça se lit aussi vite que se boit bon shot de tequila ! Ce roman m’a rappelé par moment l’ambiance que l’on trouve dans la saga du Bourbon Kid avec ce mélange de violence, d’humour et par moment de western. On a ici un coktail original et savoureux à consommer sans modération !


J’ai vraiment passé un bon moment avec ce roman jubilatoire et décalé ! Il plaira aux fans du Bourbon Kid mais aussi aux fans de rock’n’roll arrosé de vieux whisky !

8/10


Une réflexion sur “Rock’n’Roll Zombie Circus

  1. Je l’ai lu ! Et je suis tout à fait d’accord avec toi 😉 Il est déjanté, très fou-fou et un peu violent aussi. En tout cas je l’ai apprécié et je suis ravi que toi aussi. Je vois que tu joues à Outer Wilds XD. J’attends ma version physique sur PS4 (commandée sur Limited Runs) avant de l’attaquer j’ai hâte !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s