La caravane de l’étrange

044-carnivale

Réalisateur : Daniel Knauf

Chaîne d’origine : HBO

Date de diffusion : 2003

Cette série suit la route d’une fête foraine ambulante (Carnivàle) pendant le Dust Bowl des années trente aux États-Unis. Après la mort de sa mère qui le rejetait par peur et après la saisie de ses terres, Ben Hawkins,  évadé de prison, nouvellement sans domicile trouve refuge au sein de la troupe afin d’échapper à la police. Il est tourmenté par des rêves étranges et prophétiques qu’il partage avec un prêcheur méthodiste, Justin Crowe, vivant en Californie.Ces deux personnages seront finalement réunis dans une lutte entre le Bien et le Mal qui est tout sauf manichéenne.

Je m’excuse d’avance car cet article ne sera pas une chronique de livre, mais une chronique sur une série TV que je viens de finir hier soir. Je me suis sentie obligée de faire un article dessus tellement cette série m’a marqué et à quel point c’est un énorme coup de cœur. Il fallait que je partage ça avec vous car cette série est injustement passée inaperçue au moment de sa diffusion. Effectivement cette série a été diffusée en 2003, mais celle ci étant trop chère et peu rentable, elle fut annulée au bout de 2 saisons (à la base elle devait durer 6 saisons). Les producteurs ont tout de même tenté de rattraper le coup  en ajustant le final pour  ne pas trop frustrer le spectateur.

Que dire de cette série sinon que c’est un véritable petit OVNI dans le monde des séries TV, et que c’est une vraie pépite ! Jamais je n’ai éprouvé autant d’émotions à l’écran. Nous suivons dans cette série d’un côté une troupe de forains peu banale puisque c’est une fête foraine de « monstres » (avec une femme à barbe, deux sœurs siamoises, une diseuse de bonne aventure etc…) et de l’autre côté, « brother Justin » un prêtre accompagné de sa sœur dont le but  est de  rependre la bonne parole partout autours de lui.

Tommy-Dolan-with-Iris-and-Brother-Justin-Crowe-robert-knepper-37201619-2592-1728

Baignée dans une ambiance assez étrange et par moment un peu glauque, nous suivons en 1934 les deux histoires en parallèle qui, même si au premier abord n’ont pas l’air, sont liées. L’énorme point fort de cette série, c’est la complexité des personnages : chaque personnage a son propre intérêt, son histoire et par la même occasion est très attachant. Les gentils ne sont pas ceux qui semblent l’être, et de même pour les méchants. Le bien et le mal sont en constante lutte et l’on se demande bien comment tout cela va se conclure.

960

Et c’est ce qui fait tout le charme de la série : l’éternel mystère qui plane autours des personnages. De l’ésotérisme au fantastique, nous suivons les aventures de la troupe de forains et ainsi que le prêtre tout en nous demandant où cela va-t-il mener. Quel passé plane autours du jeune Ben Hawking, accueilli au sein de la troupe et dont la mère vient de mourir?

Rarement je n’ai été aussi accro à une histoire et chaque épisode me faisait passer un merveilleux moment. C’est la première fois que je pleure autant devant l’écran : que ce soit de joie, de tristesse ou de frustration… J’ai vécu avec les personnages, j’ai stressé pour eux et des fois je les ai même détesté.

rehh

 

Les acteurs sont incroyables, on n y croit tout au long de l’aventure. Mention spéciale à l’acteur incarnant le prêtre Justin Crowe, il crève l’écran par son charisme et joue son rôle à la perfection. De plus, la bande son est magnifique et nous plonge directement dans cet univers tzigane et magique.

L’histoire prend place dans le désert du Texas, et nous nous retrouvons dans ce désert poussiéreux et sale durant toute la série, en passant par les bayous. Un vrai dépaysement mais qui rend bien compte de la pauvreté et de la misère des habitants à cette époque. Une immersion totale dans ces lieux pauvres et arides.

Hélas, le final de la série est précipitée car on sent que les producteurs comptaient faire plusieurs saisons. Même si la fin en soi n’est pas mauvaise, elle m’a beaucoup frustré et m’a laissé sur ma faim. Tout n’est pas éclairé et un petit cliffhanger est même lancé dans les dernières minutes. Mais cette fin ne retire pas tout le plaisir que j’ai éprouvé en regardant cette série, et elle ne doit pas rebuter ceux qui souhaitent se lancer dedans. Vous ne le regretterez pas !

carnivaleimage

Pour moi cette série est une des meilleures qu’il m’ait été donné de voir, et elle risque de me hanter encore quelques temps. Un véritable coup de cœur !

coup de coeur

Publicités

7 réflexions sur “La caravane de l’étrange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s