Une vie

une-vie-70504Auteur : Maupassant

Editeur : Kindle

Genre : Classique

Parution : 1883

À dix-sept ans, radieuse, prête à toutes les joies, à tous les hasards, Jeanne quitte enfin le couvent. Dans le désœuvrement des jours et la solitude des espérances, de toutes ses rênes, le plus impatient est celui de l’amour…
Oh ! Elle en sait des choses sur le frémissement des cœurs, l’élan des âmes. Elle les a si souvent pressentis, espérés, ces bonheurs-là. Aussi, lorsqu’il paraît, le reconnaît-elle sans peine. L’être créé pour elle… Julien ! Le même écho s’éveille en leurs cœurs…
Le mariage scellera leur amour. Mais que suit-elle, lorsque le voile se déchire, des grandes étreintes, des secrets d’alcôves, des désirs d’hommes ? Que sait-elle de l’amour sinon sa poésie ? Alors ils se regardent… Les illusions, à peine écloses, déjà se fanent et bientôt ne sont plus. C’est une vie qui se déroule…


Sans titre-1

Je profite de ma liseuse pour lire ces derniers temps des classiques qui manquent à ma culture générale. Le dernier en date était donc Une vie de Maupassant, qui n’est plus à présenter je pense ! De l’auteur j’ai déjà eu l’occasion de lire le recueil de nouvelles Le Horla lorsque j’étais au lycée et que j’avais adoré. J’avais donc très envie de retenter du Maupassant et Une vie me donnait envie depuis un petit moment.

Dans ce court roman nous allons suivre la vie de Jeanne, jeune fille sortie du couvent qui a alors toute la vie devant elle. Jeanne est romantique, rêve du grand amour et d’aventures. Sa rencontre avec le beau Julien va sceller le triste destin de notre pauvre héroïne. Effectivement, sous ses airs de gentleman, Julien se révèle dès la nuit de noce comme un homme égoïste, avare et violent.

UneVie1J’ai été effectivement très surprise du caractère sexuel de cette histoire ! Maupassant n’y va pas dans la dentelle et on assiste impuissant au viol de Jeanne lors de sa nuit de noce. Julien est un personnage odieux, que j’ai tout de suite détesté. Il passera la grande majorité du roman à tromper Jeanne avec toutes les femmes du coin. Si tout le monde est au courant, et les parents de Jeanne révoltés, la société de l’époque faisait que les gens préféraient fermer les yeux sur ces évènements. Maupassant nous dresse un portrait de la société bourgeoise de l’époque peu glorieux au final. Il dénonce la condition des femmes mariées à des hommes riches, qui  à défaut de pouvoir travailler, vivent dans l’ennui et l’indifférence de leurs maris qui préfèrent collectionner les maitresses que de s’intéresser à leurs propres femmes.

Ce roman se lit très rapidement et l’écriture est au final très fluide pour un roman de cette époque là. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Jeanne que la vie n’a pas épargné. Les hommes seront la principale source de son malheur, que ce soit son mari ou des années plus tard, son fils.

Il convient de noter que certains passages du livre sont assez violents ! Il y a tout de même un long passage où un prêtre massacre une chienne qui vient de mettre bas. Autant vous dire que je me sentais mal à l’aise pendant ma lecture. Mais cela la rend d’autant plus marquante et intéressante à lire ! Maupassant nous présente les évènements tels qu’ils se déroulent sans rien cacher au lecteur.

Je ressors donc de cette lecture très contente avec l’envie de découvrir encore plus de romans de Maupassant ! Un classique à découvrir absolument.

9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s