Sorcière de Chair

78686811_15176744Auteur : Sarah Buschmann

Editeur : Noir d’Absinthe

Genre : Thriller, horreur

Parution : 2018

Pages : 359

Australie, 2016.

Sept ans après un massacre qui a décimé toute une famille, de nouveaux meurtres surviennent à Melbourne. Des homicides si sordides que la Sorcellerie de Chair, taboue depuis les grandes chasses qui ont déchiré le pays, est évoquée.

Pour Arabella Malvo, lieutenant de la brigade criminelle, ils s’avèrent particulièrement déstabilisants. Pourquoi les victimes lui ressemblent-elles comme des sœurs ? Le meurtrier la connaît-elle ? Pourquoi maintenant ?

Une chose est sûre : l’abîme qu’elle fuit depuis toutes ces années risque de s’ouvrir à nouveau sous ses pieds. Et cette fois, de l’engloutir pour de bon…


Sans titre-1

Wahou quelle lecture ! Difficile de sortir indemne de cette histoire qui s’est révélée être brutale, froide et surtout très marquante ! Âmes sensibles s’abstenir car le dernier bébé des éditions Noir d’Absinthe est loin d’être une lecture réconfortante et cocooning. On est dans de l’Urban Fantasy, mais surtout dans du violent et du gore ! 

Le récit, sous forme d’enquête policière, oscille entre le présent et le passé. C’est grâce à ces flashback qu’on en connait plus sur le passé légèrement sanglant de l’héroïne : le lieutenant Arabella. Celle-ci enquête sur une série de meurtre en Australie pas jolis du tout. Les victimes, sous l’influence d’une sorcière, se suicident de manière absolument atroce. La violence de ces crimes fait écho au passé d’Arabella qui voit là un lien entre son passé et son enquête. 

Les premiers chapitres ne m’emballaient pas plus que ça car je ne trouvais pas forcément l’histoire très trépignante. Mais vers la moitié… Omagad ! La situation devient de plus en plus glauque, le passé de notre héroïne est de plus en plus limpide et effrayant… L’ambiance de ce roman s’assombrit à chaque chapitre et plonge le lecteur dans un certain malaise. L’autrice joue avec nos nerfs et manipule ses personnages pour faire douter le lecteur. Plusieurs fois je me suis fais avoir, moi qui pensait deviner facilement la fin. J’avais tout faux !

L’écriture est maitrisée et le déroulement de l’enquête parfaitement ficelé. J’ai du mal à croire que c’est le premier roman de l’autrice tellement tout s’imbrique parfaitement. Et quelle imagination ! J’ai adoré cette histoire de sorcières en Australie. Et cette prison du désert où les sorcières sont enfermées m’intrigue énormément et en même temps me donne des frissons !

Le roman se termine en apothéose avec un final à la fois percutant et sadique ! J’aimerais tellement qu’il y ai une suite parce que cette fin c’est juste pas possible haha !


en bref

Coup de cœur pour Sorcière de Chair, un thriller horrifique maitrisé de bout en bout qui arrivera à vous surprendre même si vous pensez connaitre le dénouement ! Une pépite !

coup de coeurd

Publicités

2 réflexions sur “Sorcière de Chair

  1. J’adore la couverture de ce livre et une partie de moi est curieuse et a envie de le lire mais une autre.. sait que le gore et l’horrifique c’est pas pour moi 😦 C’est la première fois que j’en suis un peu triste…^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s