Kallio

kallio-une

Auteur : Damien Alcantara

Editeur : Rémanence

Genre : Romance, Homosexualité

Parution : 2015

Pages : 154

Adrien est un étudiant d’une vingtaine d’années timide et solitaire. Il souffre à s’intégrer, tout en enviant la vie facile et joyeuse de ses camarades. Pour sa dernière année de licence, il a décidé de venir à Helsinki et s’installe dans une résidence universitaire du quartier de Kallio. Bientôt, sa rencontre avec Tuomas, un étudiant sociable et enjoué, le sort de son isolement. A son contact, ici, Adrien pourrait s’ouvrir aux autres, mais il va devoir assumer une partie de lui-même qu’il a trop longtemps voulu enfouir. Parviendra-t-il à s’affranchir malgré les peurs qui le tenaillent ?

Avant de commencer ma critique, je tiens à remercier Babelio et les éditions de la Rémanence pour l’envoie de ce livre  suite à la  dernière masse critique de Babelio !

Tout d’abord, il faut que je vous dise que lorsque j’ai reçu ce livre, je ne savais pas vraiment de quoi il parlait. Le résumé est assez vague, même si on comprend vaguement qu’il sera question d’homosexualité. Ce qui m’avait surtout attiré chez ce roman, c’est le décors dans lequel est implantée l’histoire : en Finlande, à Helsinki. Étant amoureuse du froid et des pays du nord, ça ne pouvait qu’attirer mon attention ! Surtout que la Finlande est un pays que l’on voit rarement dans les romans. De plus la couverture épurée m’avait beaucoup attirée l’œil.

Pour raconter en bref l’histoire, on va suivre Adrien qui est un jeune étudiant peu sur de lui, relativement mal à l’aise en société, qui va faire sa dernière année de licence à Helsinki. Une fois là-bas, il va rencontrer Tuomas, un jeune homme très charmant qui va tout bouleverser…

Comme vous l’aurez compris, cette rencontre va évoluer en histoire d’amour. Mais le message du roman sera surtout centré sur l’affirmation de soi, ainsi que l’acceptation.

Adrien sait qu’il est homosexuel, aucun doute là dessus pour lui. Son véritable problème, c’est comment faire son  coming out? Au début, Adrien redoute la réaction de Tuomas, car avant d’être ensemble, ils étaient avant tout amis (et Tuomas semble être hétérosexuel). Et c’est d’ailleurs ce point là qui m’a gêné dans le livre, j’ai trouvé que pour Adrien tout arrivait trop facilement. La relation des deux garçons est trop rapide et simple, il n y a aucun obstacle à leur mise en couple. Tuomas se rend trop vite compte de sa propre homosexualité et est trop parfait envers Adrien. Il est protecteur, compréhensif, cool…alors que quelques jours avant il se pensait hétérosexuel ! Donc un peu rapide à mon goût. Je pense que leur mise en couple aurait peut être pu être plus développée.

Après le message principal du livre est surtout axé sur les réactions que peuvent avoir les familles face à cette situation. Nous avons d’un côté la famille de Tuomas qui va se révéler ouverte, compréhensive et sans aucun rejet de leur part. Ils vont tout de suite accepter Adrien comme étant le petit ami de leur fils. Aucun soucis là dessus. Là où cela sera plus dur, sera avec la famille d’Adrien. Il va devoir faire face au rejet total de sa mère.

Mais encore une fois, j’ai trouvé qu’il manquait quelques pages pour avoir un approfondissement de la situation. Adrien est dans une passe terrible, et j’ai trouvé que cela avait été un peu survolé (enfaite je pense que c’est dû à l’épaisseur du livre, il est vraiment très fin !).  Mais j’aurais aimé un approfondissement concernant les sentiments qu’éprouvent les protagonistes de l’histoire. On sait ce qu’ils ressentent, mais ça manque d’un petit quelque chose pour m’émouvoir… Pourtant le thème est dur et j’aurais du ressentir de la peine pour Adrien, mais j’étais assez détachée par rapport aux évènements.

Sinon pour moi le gros gros point fort de ce roman, c’est vraiment le lieu. L’auteur a su me transporter en Finlande, me faire rêver des paysages enneigés et ressentir la fraicheur du vent ! Je n’avais qu’une envie: faire ma valise et aller à Helsinki, ou encore dans le chalet de la famille de Tuomas !

Pour parler du style de l’écriture, je l’ai trouvé très sensible et très poétique. Mais par contre il y a quelques passages que j’ai trouvé un peu trop « niais » à mon goût, trop « fleur bleue ». Mais après c’est le choix de l’auteur. Autrement c’est très bien écrit, et ça se lit très facilement !

En bref, Kallio est un bon petit roman sur l’homosexualité et l’acceptation, qui ravira les âmes romantiques et vous fera voyager dans le froid ! De plus c’est le premier roman de l’auteur, donc à voir pour la suite je dis !

6/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s