Mothership

91v46m-15plAuteur : Martin Leicht & Isla Neal

Editeur : Territoires

Genre : SF, Young Adult

Parution : 2012

Pages : 364

Elvie, 16 ans, n’avait pas prévu de tomber enceinte du sublime Cole, la coqueluche du lycée. Elle mène des études brillantes pour devenir ingénieur et n’a pas l’intention de s’embarrasser d’un bébé ! Son père, toujours prêt à gérer les crises, l’envoie sur une ancienne station spatiale transformée en maternité pour mineures. Première surprise : sa pire ennemie est là, enceinte elle aussi. Deuxième surprise : la maternité est attaquée par un commando mené par… Cole qui lui annonce que les profs sont des aliens !
Elvie est bien décidée à sauver sa peau et à retourner sur Terre dare-dare. Et il semblerait que Cole ne soit pas si crétin que ça finalement… Quand Juno rencontre Alien ! Vous allez adorer.


Il faut que je vous avoue quelque chose… Oui j’ai principalement craqué pour la couverture et pour la petite phrase d’accroche au dos du livre : « Quand Juno rencontre Alien. » Oui je suis faible et j’ai acheté ce livre pour ça ! Cette couverture type SF des années 60 à la sauce girly est quand même topissime non? En tout cas moi je la trouve parfaite surtout qu’elle illustre à merveille l’ambiance de ce roman.

Nous suivons Elvie, une jeune fille de 16 ans vivant en 2074. Si la Terre est ultra futuriste (vaisseaux spatiaux à gogo et croisière sur Mars au rendez-vous), les jeunes filles font toujours face aux mêmes problèmes : après une partie de jambes en l’air avec le plus beau gosse du lycée, Elvie va tomber enceinte. Son père qui trouve toujours des solutions aux crises décide de l’envoyer en croisière sur une station spatiale spécialisée en maternité. Tout se passait bien jusqu’à ce que les profs essaient de tuer toutes les jeunes filles et que la station se retrouve attaquée par un groupe d’hommes !

J’ai beaucoup apprécié ce roman que j’ai lu rapidement. Ce qui m’a énormément plu c’est l’ambiance : cette histoire est complétement délirante ! On se retrouve dans une ambiance décalée jouant beaucoup avec les clichés de la SF des années 60. L’action ne s’arrête jamais, de même pour les rebondissements et retournements de situation. Pas le temps de s’ennuyer ! Nous allons suivre cette bande de jeunes filles qui vont tout tenter pour s’enfuir de la station spatiale, les ennemis aux trousses.

Elvie est une héroïne comme je les aime : intelligente, sarcastique, qui possèdent beaucoup d’autodérision mais aussi du courage ! Elle réfléchi avant d’agir mais reste tout de même une jeune fille de 16 ans avec des réactions cohérentes pour son âge. Je me suis attachée à elle à défaut des autres personnages secondaires un peu trop clichés (le beau gosse idiot, la nymphomane, l’artiste complètement déconnectée de la réalité, la pom-pom girl méchante et jalouse).

Si l’histoire est assez simple, sans prise de tête, les auteurs ont tout de même réussi à créer un monde futuriste où les aliens ont des codes éthiques et des lois ! Ce futur possède une petite touche rétro où l’héroïne voue un culte pour les films « 2D » des années 50!

Pour conclure j’ai passé un très bon moment avec ce roman décalé et bourré d’action ! Et ce n’est pas forcé d’aimer la SF pour apprécier ce roman. Avec une héroïne caractérielle dans un univers rempli d’humour aux situations complètement absurdes, ce roman est un cocktail explosif qui vous divertira malgré une histoire qui manque un peu de profondeur. Mais le roman réussi son pari : divertir en faisant rire !

8/10

Publicités

3 réflexions sur “Mothership

  1. Ce livre à l’air totalement barré ! On doit bien se marrer en le lisant xD chapeau à l’auteur car c’est pas évident de réunir autant de « clichés » et d’en faire quelque chose de réussi ! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’était vraiment une bonne lecture sans prise de tête ! Et ça change de voir de la SF pure dans un roman YA ! 😀 (la seule fois où j’en ai lu c’est avec la duologie In the After (mais quand on voit le résultat… ^^’)

      Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est vrai ! Un ptit goût de nouveauté !
        Oh m’en parle pas j’avais tellement aimé le tome 1 qui était terrible et la fin du 2 je suis resté en mode « whaaaaat? »

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s