Le premier été

source-site-dactes-sudAuteur : Anne Percin

Editeur : Babel

Genre : Drame, young adult, romance

Parution : 2011

Pages : 181

Deux soeurs se retrouvent une fin d’été en Haute-Saône afin de vider la maison de leurs grands-parents décédés. Catherine, la benjamine, s’est tenue loin de ce village. Pourtant, chaque coin de rue ou visage croisé fait surgir en elle des souvenirs précis et douloureux…


Je continue dans ma lancée des romans d’Anne Percin et je dois vous avertir : attention coup de cœur !

Encore une fois j’ai été séduite par la plume d’Anne Percin même si « Le premier été » possède un tout autre registre que « Western Girl » et « Comment (bien) rater ses vacances » ! Effectivement, dans ce roman on peut dire adieu à l’humour et au ton léger que l’on trouve dans ses autres romans. Ici nous avons affaire à un drame qui va vous briser le cœur !

Dans ce roman, nous suivons deux sœurs que tout oppose : l’une est introvertie et passionnée de lecture, tandis que l’autre rayonne de sa beauté et s’intéresse surtout aux garçons. Comme chaque été les deux adolescentes vont passer les vacances chez leur grands-parents, dans un petit village de Haute-Saône.  Nous suivons les pensées de Catherine, l’introvertie des deux sœurs, et comprendre pourquoi l’été de ses seize ans va changer sa vie à tout jamais.

Tous ces souvenirs de vacances risquent de vous rendre nostalgique ! La chaleur de l’été, la vieille maison des grands-parents, l’odeur du foin, les fêtes du village, les promenades dans la forêt… Tous les éléments sont réunis pour nous faire ressentir la chaleur de l’été et les bonnes odeurs de la campagne. C’est dans ce décors que notre héroïne va vivre son premier amour mais aussi apprendre de la vie une très dure leçon.

Le thème principal de ce roman est le danger que peu exercer l’influence d’un groupe sur une personne. Nous nous retrouvons face à la cruauté d’un groupe d’adolescents qui pour ne pas perdre la face vont choisir comme bouc émissaire un jeune homme qui a juste la malchance d’être trop naïf.

C’est très difficile de parler de ce roman tant il est court et puissant. Il m’aura tenu en haleine jusqu’ à la dernière ligne qui m’a complètement brisé le cœur. Cette histoire d’amour tragique ne pourra pas vous laisser indifférent, et malgré que le comportement distant de l’héroïne puisse susciter l’incompréhension, je pense que la plupart d’entre nous aurait réagit de la même manière face aux évènements et cela est d’autant plus percutant.

Je vais m’arrêter là pour ne pas en dévoiler plus, mais lisez ce roman ! Il est émouvant et percutant ! Une vraie pépite, un coup de cœur !

coup de coeur

Publicités

2 réflexions sur “Le premier été

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s