Meg Corbyn, tome 1 : Lettres écarlates

105754268Auteur : Anne Bishop

Editeur : Milady

Genre : Urban Fantasy

Parution : 2014

Pages : 644

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…


Cela fait des mois que Meg Corbyn traine dans ma PAL alors que l’on n’arrête pas de me dire de le lire ! Aimant énormément le genre de l’Urban Fantasy et de la Bit-Lit, j’ai enfin franchi le pas de lire ce premier tome qui fait tant l’unanimité.

Et tout d’abord, j’ai été très surprise par l’univers de ce roman. Cela n’a rien à voir avec les romans de Bit-Lit habituels. Là, on se trouve plus dans le registre de la Fantasy avec un monde complètement imaginaire à la mythologie très particulière. Sur la planète se disputent deux clans : les Autres, et les humains. Les Autres, ce sont les loups, les corbeaux, les aigles, les vampires… Une communauté avant tout animal mais qui possède une force surhumaine et la capacité justement de pouvoir se transformer en humain. Concernant les humains, ils ont beaucoup de mal à survivre car ils sont les principales proies des Autres qui ne voient en eux que de la viande. Néanmoins avec les siècles, une entente s’est faite entre les deux clans ennemis, et ils essaient tant bien que de mal à vivre ensemble, malgré de très grosses tensions au quotidien. C’est dans cet univers que l’on va faire la connaissance de Meg, qui est en fuite et qui ne va pas avoir le choix que de trouver refuge dans un clan des Autres.

L’univers est vaste et  complexe. Au final si je dois résumer ce premier tome, je dirais que c’est un gros tome d’introduction à l’univers qu’à crée Anne Bishop. Effectivement, j’ai ressenti quelques longueurs pendant ma lecture car l’auteure prend vraiment son temps afin de nous mettre au courant de l’histoire de son monde mais aussi de nous faire prendre connaissance de tous les personnages. Car autant vous prévenir, il y en a beaucoup ! Mais ils sont pour la plupart très bien travaillés. Et si jamais le titre laisse présager que l’héroïne est Meg, j’ai trouvé que ce roman n’avait pas un seul personnage principal mais plusieurs. Le roman est écrit à la troisième personne et nous suivons beaucoup de personnages. Il n y en a pas un qui passe avant l’autre. C’est donc un très bon point car on comprend que chaque personnage à une histoire, un passé, un caractère propre à lui. Rien n’est bâclé !

L’autre point à noter, c’est l’absence totale d’histoire d’amour. Si d’habitude je suis contente quand l’histoire d’amour ne prend pas toute la place, j’ai été néanmoins un peu frustrée avec cette lecture car il ne se passe absolument rien ! Les deux protagonistes prennent leur temps, voir même trop… Le soucis avec cette lecture, c’est qu’elle est vendue comme de la Bit-Lit, et moi lectrice un peu bête que je suis, quand je lis de la Bit-Lit, je veux de l’amour ! Je veux du sexe ! Je veux des mâles sexy ! De la testostérone ! Euh je m’égare ! Enfin bref, je trouve que cette lecture manque un peu de piquant. La relation entre Meg et Simon est un peu trop plate à mon sens, en espérant que cela évolue un peu plus vite dans le prochaine tome.

En bref, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce tome 1 mais qui n’est pas un coup de cœur par son côté trop « tome d’introduction ».

7,5/10

 

Publicités

8 réflexions sur “Meg Corbyn, tome 1 : Lettres écarlates

  1. LOL « je veux de l’amour ! Je veux du sexe ! Je veux des mâles sexy ! De la testostérone ! Euh je m’égare ! » ça c’est du franc parler !!! Je connais pas Anne Bishop mais je pense que Lettres écarlates c’est facilement le genre de bouquin que je pourrais transporter n’importe où avec moi. J’aime bien les univers un peu victoriens (Bit-Lit c’est l’abréviation de british litterature ?), les histoires de vampires etc. Bisou ma belle je regrette de pas t’avoir rencontré à Paris avec les autres 😦 ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est vraiment la lecture détente même si pour le coup cette saga de bit lit est un peu plus « compliquée » que les autres ! Bit Lit c’est pour parler des romans qui mettent en scène les créatures fantastiques (style vampire et loup garou) dans notre monde 🙂 Ca se passe très souvent à notre époque !
      Mais oui quel dommage ! J’aurais trop aimé te voir ! 😦 Mais ça sera pour une prochaine fois ! 😀

      J'aime

  2. Coucou ! Alors je suis contente que tu ais aimé ce tome un. Comme tu le sais, je vénère cette série, au même titre que Fièvre, donc savoir que d’autres l’apprécient, même si ce n’est pas autant que moi, me fait hyper plaisir ! Pour la romance, je te comprends, et même si je suis à fond sur ça d’habitude, j’aime la relation que notre couple met en place, vu les deux personnalités, cela ne peut pas être autrement. Donc te voilà prévenue, ils vont prendre beauuuuucouuuuup de temps ! Bises !

    Aimé par 1 personne

  3. Haha la j’ai bien ris, quand tu dis: quand je lis de la Bit-Lit, je veux de l’amour ! Je veux du sexe ! Je veux des mâles sexy ! De la testostérone… En fait, je suis tout à fait comme toi, quand je lis de la Bit-lit, je veux tout ça moi aussi 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s