L’Homme des vallées perdues (Shane)

71H0Tv5IJ6LAuteur : Jack Schaefer

Edieur : Libretto

Genre : Western

Parution : 1949

Pages : 183

1889. Un cavalier solitaire s’arrête l’espace d’une saison dans une ferme du Wyoming dont il va bousculer l’ordinaire.Refusant de porter une arme alors qu’il sait parfaitement s’en servir, évitant l’affrontement physique bien que personne ne l’effraie, cet homme semble tout à la fois une légende et un mystère. Shane est l’homme des vallées perdues, celui une seule balle suffira pour rétablir sa vérité. Il est, raconté par les yeux d’un enfant, l’une des plus belles figures inventées par la littérature de l’Ouest américain.
L’homme des vallées perdues est un texte somptueux qui, par son humanité profonde, raconte aussi, comme dans les romans de Cormac McCaarthy , la genèse d’une nation née les armes à la main.


Sans titre-1

Alerte coup de cœur ! J’ai acheté ce roman sur un coup de tête, attirée par quelques articles élogieux à son sujet. L’homme des vallées perdues est réputé pour être l’un des meilleurs romans western jamais écrit et je le confirme. Ce livre est une pépite ! Écrit en 1949, je ne serais pas étonnée que ce roman soit une source d’inspiration pour pas mal de films western.

Cette histoire est narrée par un petit garçon de 8 ans, qui va nous raconter comment l’arrivée d’un étranger dans son foyer a bouleversé le quotidien de sa famille. Cet étranger, c’est Shane, une sorte de cow boy solitaire qui trimballe avec lui un passé que l’on devine comme étant bien sombre.

gallery-1476976013-red-dead-2

Un seul regard de cet homme suffit à faire trembler les gens. Pas besoin d’arme pour intimider, il se dégage de cet homme un mélange de danger et de respect. La famille de Shane va vite être intriguée par ce drôle de personnage et va finir par le considérer comme un membre de leur famille tant la présence de cet homme est imposante et rassurante.

Shane est charismatique, ténébreux et passionnant. A la fin du roman, on n’en saura pas plus sur lui, et pourtant ce personnage tient sur ses épaules le roman à lui tout seul. J’aurais tellement voulu que l’auteur écrit une histoire sur son passé ! Il y en aurait des choses à raconter sur lui !

Le roman est court mais efficace. L’écriture est fluide, poétique sans pour autant contenir beaucoup de descriptions. On imagine nous même les décors et c’est bien suffisant. L’auteur va droit au but et ne s’embête pas de descriptions et de dialogues interminables.


en bref

Ce roman est un immense coup de cœur. C’est clairement pour moi un des meilleurs western que j’ai pu lire et ce roman fait dorénavant partie de mes livres préférés. Je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans cette lecture sans rien en savoir. Une grosse claque !

coup de coeurd

 

La soundtrack parfaite pour cette lecture :


8 réflexions sur “L’Homme des vallées perdues (Shane)

    1. Ah je n’ai pas vu ce film, mais de ce que je vois c’est effectivement totalement inspiré de ce livre ! 🙂 Je ne peux que te le conseiller ! En plus il est très très court, ça se dévore tout seul !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s