La disparition d’Annie Thorne

couv17494298Auteur : C.J. Tudor

Editeur : Pygmalion

Genre : Horreur, thriller

Parution : 2019

Pages : 403

Une nuit, Annie a disparu de son lit. Il y a eu des recherches. Tout le monde imaginait le pire. Finalement, au bout de quarante-huit heures, ma petite sœur est revenue. Mais elle ne pouvait pas – ou ne souhaitait pas – dire ce qui s’était passé.
Quelque chose lui est arrivé. Je ne peux pas expliquer quoi. Je sais juste que, quand elle est
rentrée à la maison, elle n’était plus la même. Elle n’était plus ma Annie.
Je ne voulais pas avouer aux autres et encore moins à moi-même que, parfois, j’avais peur d’elle.
Et puis, il y a deux mois, j’ai reçu un e-mail : Je sais ce qui est arrivé à votre sœur. Ça recommence…


Sans titre-1

J’ai découvert C.J. Tudor avec son tout premier roman : L’Homme Craie pour lequel j’avais eu un gros coup de cœur. J’ai donc tout naturellement reçu pour mon anniversaire La Disparition d’Annie Thorne et je sentais que cette autrice était très prometteuse. Et je n’ai encore une fois pas été déçue. J’ai adoré ce roman.

C.J. Tudor est surnommée la « Stephen King british » et ce n’est pas totalement faux ! Dans ses deux premiers romans il y a clairement des airs de Ça et de Simetierre. Mais pour autant on n’est pas du tout sur de la copie. L’autrice a sa propre identité et je la trouve extrêmement douée pour décrire des scènes angoissantes et gores. Au fil des chapitres la tension s’accentue et on angoisse à chaque tournant de couloir ou ouverture de portes. 

Nous suivons Joe, un homme de 40 ans qui décide de retourner dans le village de son enfance afin de répondre à une annonce pour être prof au lycée. C’est une décision très dure pour Joe qui, des années plus tôt, a vécu des évènements tragiques dans ce lieu. Sa petite sœur Annie a disparu pendant 48h lorsqu’il était encore ado. Lorsqu’elle est revenue, ce n’était plus la même mais personne ne semblait s’en rendre compte. On devine vite que l’histoire n’est pas si simple et que Joe en sait plus qu’il ne le fait croire. 

On alterne dans le récit entre les années 80 lorsque Joe était ado et notre époque lorsqu’il est adulte et professeur. On a toujours envie d’en savoir plus mais l’autrice sait nous faire languir tout en nous dissimulant des indices. J’étais scotchée à ma lecture et j’avais beaucoup de mal à m’arrêter. Cela faisait longtemps que je n’avais pas dévoré un roman comme ça ! 

Il y a une touche de fantastique que j’ai trouvé bien dosée et qui rend le récit très mystérieux. Mais nous sommes ici dans un roman très noir, très lugubre. L’ambiance est pesante et lourde. On se sent mal tout comme le personnage principal. Il y a un malaise constant dans cette histoire. Aucun des personnages n’est tout blanc ou tout noir. On ne sait jamais vraiment qui est le coupable de l’histoire. Au final tout le monde a quelque chose à se reprocher. 


en bref

J’ai eu un coup de cœur pour ce roman qui me confirme que C.J. Tudor est une autrice à suivre ! J’ai déjà hâte à son prochain roman. Je vous le conseille si vous aimez les thrillers fantastiques et glauques à souhait ! Une excellente lecture !

coup de coeurd

 


Une réflexion sur “La disparition d’Annie Thorne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s